id Le ciel: quelques idées rapides sur le ciel. Quelles récompenses y a-t-il dans le ciel? Quelque raccourci pour aller au ciel? Convient-il de le désirer?
LE CIEL
  • A. Comment est le ciel?
  • B. Comment atteindre le ciel?
A. COMMENT EST LE CIEL?

1. Qu’est-ce que le ciel? On appelle ciel l’état de bonheur de ceux qui meurent en grâce de Dieu. C’est la sentence de récompense dans le jugement divin. C’est la situation de joie complète, sans mélange de douleurs, que reçoivent ceux qui atteignent la sainteté et se présentent devant le Seigneur avec l’âme propre, brillante, ornée de vertus et de bonnes œuvres.

2. Quelles récompenses y a-t-il dans le ciel? Le ciel est une récompense éternelle. Au ciel, personne ne peut ni ne désire pécher. On aime seulement le bien. Les joies du ciel durent pour toujours, elles ne se terminent jamais. Habituellement, on les regroupe en deux:

  • La vision de Dieu. C’est la récompense principale: l’union avec Dieu, l’intimité avec le Seigneur qui est le Bien suprême et l’origine de tous les biens et de toutes les joies possibles. Et comme Dieu est infini, la joie du ciel est toujours croissante et le bonheur inépuisable.
  • Le bonheur complet. Tous les bons désirs satisfaits, tous les espoirs comblés. En compagnie des anges et des saints, et de la Vierge Marie.
3. Pourquoi coûte-t-il tant d’imaginer le grand bonheur du ciel? Parce que la plus grande joie du ciel est spirituelle, et dans cette vie, il y a une grande tendance à chercher le bonheur dans des choses matérielles. Il se perd ainsi la facilité de comprendre les biens spirituels et leur valeur supérieure.

4. Y a-t-il diverses joies dans le ciel? Oui. Les plus saints jouiront dans le ciel d’une plus grande félicité. On donne d’habitude l’exemple suivant: imaginons plusieurs récipients de capacité différente: un verre, une bouteille, une jarre, un tonneau. Si nous les remplissons, tous seront pleins mais chacun selon sa capacité. Dans le ciel, nous serons complètement heureux, mais chacun selon la capacité de son coeur.

5. Dans le ciel, continuerons-nous d’aimer les êtres chers? Toutes les personnes du ciel seront des êtres chers, spécialement ceux qui sont estimés maintenant, et ceux qui nous ont fait du bien. Là au ciel, ce bien sera connu.

B. COMMENT ATTEINDRE LE CIEL?

6. Le ciel est-il une auto récompense? En partie oui, puisque chacun y parvient grâce à ses mérites et ses bonnes œuvres. Mais plus précisément, il est le fruit de l’amour de Dieu qui a établi gratuitement cette si grande récompense. Personne ne peut se transporter lui-même au ciel; c’est le Seigneur qui le concède.

7. Quel chemin conduit au ciel? Notre Seigneur Jésus-Christ nous a indiqué le mode de vie qui nous amènera au ciel. Il suffit de mettre en pratique ses enseignements. Pour y arriver, il sera nécessaire de compter sur l’aide des sacrements et de la prière.

8. Conseils et raccourcis pour aller au ciel? Pour avancer rapidement vers le ciel, il est souvent recommandé:

  • La révision assidue des enseignements du Christ (doctrine chrétienne).
  • La pratique fréquente de la confession.
  • La dévotion confiante envers la Très Sainte Vierge.

9. Convient-il de désirer le ciel? Il est très convenable de désirer le ciel en suscitant l’encouragement et l’espérance de parvenir à voir Dieu. En plus de le désirer, il faudra se mettre en marche vers le ciel, mais on marche plus rapidement vers les idéaux si l’on suscite de l’enthousiasme pour l’objectif à atteindre.

10. Désirer le ciel, n’est-ce pas de l’égoïsme? L’égoïsme est un amour propre exagéré et qui se passe des autres. Par contre, le désir du ciel est un amour propre correct -le meilleur- et il n’oublie pas les autres, puisque le chemin vers le ciel inclut la charité, l’amour de Dieu, le service, l’ardeur apostolique, etc.

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)