id le coeur: Quelques idées rapides sur le coeur humain. Maladies du coeur: haine, matérialisme, égoïsme. Comment rendre son coeur meilleur?
LE COEUR
  • A. Maladies du coeur.
  • B. Actions qui rendent le coeur meilleur.
A. MALADIES DU COEUR

1. La haine.- Notre coeur a été créé pour aimer Dieu et les autres. Quand nous cherchons le bien du prochain, nous sommes heureux. Par contre, celui qui a de la haine ne cause pas du tort à autrui mais à son propre coeur.

2. Le matérialisme.- Cette manière de penser tient seulement compte des biens matériels, et ceux-ci limitent la capacité d’aimer de tout son coeur. Dans certains cas on désire seulement de l’argent pour soi et pour les autres, qui se sentent peu aimés.

3. L’égoïsme.- L’égoïste n’a de l’amour que pour lui-même. Et par conséquent, il s’aime de façon désordonnée, parce qu’il gâche et rapetisse son coeur qui a été créé pour beaucoup aimer. Sont très liés à l’égoïsme:

  • L’orgueil, qui ajoute l’insensibilité et le mépris des autres, avec la difficulté de se corriger.
  • La tiédeur.- Situation de celui qui désire aimer sans effort, en faisant passer sa commodité avant le bien des autres. Il ne hait pas, mais il n’aime pas non plus.
  • La sexualité désordonnée.- Quand l’on comprend le sexe comme un don mutuel pour donner une nouvelle vie à aimer, le coeur s’agrandit. En revanche, quand le sexe est utilisé en cherchant son propre plaisir, l’égoïsme augmente et le coeur se dégrade. (L’intelligence également, attirée par ces pensées, est blessée).
  • Le manque de contrôle affectif.- Se laisser conduire par les appétences affectives est une autre forme d’égoïsme. Le coeur meilleur est affectueux, mais il sait quand, avec qui et comment se manifester. La personne au coeur noble ne cherche pas le plaisir personnel mais le service et le bien des autres.
  • L’excès de plaisirs et l’abondance de commodités alimentent l’égoïsme et freinent la capacité de se sacrifier par amour.
B. ACTIONS QUI RENDENT LE COEUR MEILLEUR
Comment améliorer le coeur? En exerçant l’amour envers Dieu, envers soi-même et envers les autres.

4. L’amour de Dieu rend-il le coeur meilleur? Le coeur s’améliore dans la mesure où il aime le bien. Il s’agrandit pour autant qu’est plus grand le bien aimé et qu’il y a davantage de personnes à qui on le désire. Comme Dieu est le Bien infini, celui qui l’aime possède un coeur plus noble. Pour que l’amour de Dieu croisse, l’on recommande souvent:

  • La méditation des souffrances du Christ.- En considérant ce qu’Il a souffert pour nous, on palpe son grand amour pour nous, et le coeur se dirige facilement à l’amour de Dieu, sans peur de l’effort.
  • La piété.- Encourager la pieuse fréquentation des petits enfants avec Dieu rapproche rapidement le coeur au Seigneur et le préserve de l’orgueil. De même, la fréquentation confiante et filiale avec Sainte Marie fait un grand bien à notre coeur.
5. L’amour propre n’est-il pas de l’égoïsme? Seulement s’il est excessif et égaré. Par exemple, une vie très commode cause préjudice à soi-même. Le vrai amour cherche:
  • L’exercice des vertus.- l’acquisition des bonnes habitudes est d’un grand profit personnel, même s’il coute de les réaliser. Concrètement, la charité et l’humilité, la chasteté et le détachement, contrecarrent directement les maladies que nous avons commentées.
  • Les sacrifices ou mortifications. – n’importe quelle chose qui limite la commodité et le bien-être excessifs soulage le coeur des chapes de l’égoïsme, et le rend capable d’affronter l’effort nécessaire pour faire le bien aux autres. Ainsi, curieusement, les souffrances bien vécues améliorent le coeur humain.
6. Comment exercer l’amour envers les autres? Quelques exemples qui peuvent être pratiqués sont: le service, la compréhension, le respect, la correction aimable, et surtout l’apostolat par lequel on s’intéresse à l’âme de ceux qui nous entourent.
id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)