id Les commandements: idées rapides sur les commandements. Comment nous comporter? Bref commentaire sur dix commandements.
LES COMMANDEMENTS
1. Est-ce que nous savons comment nous comporter? Nous pouvons savoir comment nous comporter car nous disposons de deux sources d’information:
  • En examinant notre propre nature, il est possible de découvrir ce qui nous convient.
  • Le Créateur lui-même nous a montré ce que nous devons faire et éviter. L’essentiel se trouve dans les dix commandements que Dieu donna à Moïse.
2. Les commandements constituent-ils une charge lourde que Dieu nous impose? Non; c’est une aide divine qui illumine notre chemin. Le Créateur sait ce qui nous convient et, comme Il veut que nous soyons heureux, il nous avise sur les comportements adéquats. Le fait de voler, tuer, mentir nuisent à l’homme et constituent une offense au Seigneur; quand bien même Dieu ne l’aurait pas dit.

3. Quels sont les trois premiers commandements? Les trois premiers commandements concentrent les obligations de l’homme envers Dieu. Ils s’énoncent comme suit:

  • “Tu aimeras ton Dieu par dessus toutes choses”.- Il indique le devoir de protéger la foi en veillant sur la formation chrétienne. Et rappelle l’obligation de ne se conformer en l’amour de Dieu.
  • “Tu ne prononceras pas le nom de Dieu en vain”.- Ce commandement rappelle l’obligation de vénérer le nom de Dieu, et le respect exigé dans l’usage de ce Nom.
  • “Tu sanctifieras les jours du Seigneur”.- C’est le devoir de rendre culte à Dieu en assistant à la Messe les dimanches et les autres jours de fêtes de précepte. Il s’agit d’un aspect très important par le fait d’être une obligation par rapport à Dieu et pour les grâces divines que nous y recevons.
4. Quel est le quatrième commandement? Après les obligations envers Dieu, le Seigneur nous rappelle les devoirs envers les parents et les autorités: “Honore ton père et ta mère”. Sont également inclus ici les devoirs des parents envers leurs enfants; et sous cet angle, le divorce est un péché à la fois contre le quatrième et le sixième commandement.

5. Quel est le cinquième commandement?Ce commandement ordonne de respecter la vie: “Tu ne tueras pas”. Il interdit l’avortement, l’euthanasie, et en général mettre fin à sa propre vie et/ou à celle prochain; par exemple, s’enivrer ou se droguer constituent un manque de respect envers soi-même.

6. Quel est le sixième commandement? “Tu ne commettras pas des actes impurs”. Après avoir conservé la vie, le Seigneur s’intéresse à la capacité de donner la vie, et rappelle la dignité du sexe qui donne à l’homme la possibilité de collaborer avec Dieu dans la procréation. Ce commandement relatif à la chasteté ordonne le bon usage du sexe de chaque homme avec seulement sa propre femme. Il interdit l’usage du sexe en dehors du mariage, et des actes comme la masturbation, la pornographie, relations pré matrimoniales, etc. Il protège la dignité du corps humain et son intimité.

7. Quel est le septième commandement? Pour maintenir la vie, l’homme a besoin des biens matériels. Le Seigneur rappelle maintenant le devoir de respecter les biens d’autrui. “Tu ne voleras pas”. Ce commandement rappelle l’obligation de restituer les biens volés.

8. Quel dit le huitième commandement? Le commandement invite à la sincérité et au respecter de la réputation du prochain. “Tu ne rendras pas de faux témoignage, tu ne mentir point”. L’homme s’améliore plus facilement avec l’aide des autres. Pour ce faire; il faut la confiance et la loyauté.

9. Les commandements intérieurs.- Avant d’agir l’homme décide dans son for intérieur. Les commandements affectent les actes extérieurs et les décisions intérieures, de manière qu’on ne doit pas désirer faire une chose incorrecte. Par exemple, c’est mauvais de tuer et aussi de haïr. Etant donné que les fautes intérieures sont plus difficiles de reconnaître, le Seigneur a voulu nous le rappeler en ajoutant deux commandements:

  • “Tu n’entretiendras pas de pensée ni de désirs impurs”.
  • “Tu ne convoiteras pas les biens d’autrui”.
10. Comment résumer les dix commandements? Il s’agit de bien agir envers Dieu et les hommes. Comme désirer le bien c’est aimer, la synthèse du décalogue c’est l’amour: “Tu aimeras le Seigneur ton Dieu par-dessus tout et ton prochain comme toi-même”. On dit également qu’on doit s’aimer soi-même mais pas par-dessus tout.

11. Quels sont les péchés? Une personne qui refuse d’accomplir l’un de ces dix commandements se fait du tort à soi-même et parfois aussi à son prochain. C’est une offense à Dieu qui nous aime, nous et les autres. Les péchés sont des offenses au Seigneur; ce sont des actes de désobéissance volontaire à la loi de Dieu. Selon leur gravité, les péchés peuvent être mortels ou véniels.

12. Quelques exemples des péchés mortels? Il ya une diversité de péchés graves ou mortels. Par exemple, insulter consciencieusement Dieu, ne pas assister à la Messe le dimanche, s’enivrer ou se droguer, réaliser des actes impurs, etc. Il s’agit là seulement de quelques exemples.

13. Quand est-ce qu’un péché est mortel? Pour qu’un péché soit mortel, il faut trois conditions: matière grave, pleine connaissance et consentement libre. En d’autres termes, il suffit de choisir consciemment quelque chose qui s’oppose gravement à la loi divine. Ce n’est pas question d’essayer d’offenser le Seigneur, il suffit de participer volontairement dans les mauvaises actions.

14. La vie chrétienne consiste seulement alors à éviter les péchés? Loin delà, la vie chrétienne est beaucoup plus que cela, c’est quelque chose de plus attrayante. Il s’agit de s’identifier au Christ, d’être comme Lui, Lui ressembler davantage, être pleinement enfants de Dieu, grandir en amour de Dieu, en sainteté. Certes, il est nécessaire d’éviter les péchés mais cela ne constitue pas le but ultime. Ce que nous désirons c’est plaire et servir mieux Notre Seigneur. C’est pourquoi le premier commandement est le plus important: aimer Dieu de tout notre coeur.

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)