id La confession: Quelques idées rapides sur la confession. Exemples de péchés mortels et véniels. Comment faire une bonne confession? Effets de la confession.
CONFESSION
1. Quels sont les effets produits par le péché? En résumant ce qui est dit dans le thème sur le péché, il y a deux effets du péché:
  • Inclination volontaire vers le mal commis.
  • Éloignement de Dieu. Cette séparation peut être moindre -péchés véniels ou légers- ou arriver à la perte de la vie surnaturelle et de la grâce -péchés graves ou mortels-.
2. Exemples de péchés véniels ou légers? En plus des actes graves réalisés par inadvertance, il y a beaucoup d’exemples de péchés véniels: un mensonge, de la paresse, un manque de respect ou de charité, médisances ou moqueries, laisser-aller dans les prières, excès à table et dans la commodité, dépenses superflues, etc.

3. Exemples de péchés mortels ou graves? L’on commet un péché mortel lorsque l’on réalise consciemment des actes gravement mauvais. Quelques exemples: insulter Dieu, manquer à la Sainte Messe un dimanche, commettre des actes sexuels impurs, s’enivrer ou se droguer, etc.

4. Que faire pour obtenir le pardon divin? Pour que le Seigneur pardonne ces offenses, il faut réaliser ce que Dieu lui-même a prévu. C’est précisément pour cela que Jésus-Christ institua le Sacrement de la confession.

5. Suffit-il de se confesser seul à seul avec Dieu? Il est bon de demander pardon à Dieu fréquemment et le Seigneur peut pardonner les péchés comme il le désire. Mais Lui il a dit qu’il pardonnera les péchés si le prêtre les pardonne et ne le fera pas dans le cas contraire: «Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés, ceux à qui vous leur retiendrez, ils leur seront retenus» (Jn 20, 23).

6. Quels sont les effets produits par le sacrement de la confession? Les effets de la confession sont nombreux et variés et ont un rapport immédiat avec les effets du péché:

  • Elle corrige l’inclination déviée de la volonté.
  • Elle répare l’éloignement de Dieu en obtenant son pardon.
  • Elle récupère la dignité de l’âme diminuée par le péché.
  • Elle donne la force pour vaincre les prochaines tentations.
  • Dans le cas des péchés mortels, la confession rend la grâce et la vie surnaturelle que l’on avait perdues, et ouvre de nouveau les portes du ciel.
7. Comment bien se confesser? Pour se confesser, on cherche un prêtre et on demande son aide pour bien le faire. L’on commence en disant le temps approximatif qui s’est écoulé depuis la confession antérieure. Ensuite, on manifeste les péchés en sachant qu’on doit dire tous les péchés mortels en les distinguant les uns des autres et en exposant le nombre de fois approximatif qu’on les a commis; par exemple: j’ai manqué cinq fois la messe, je me suis enivré deux fois, etc. Il n’est pas nécessaire de préciser le nombre des péchés véniels. Il suffit de dire, par exemple: j’ai été paresseux, je me suis mis en colère...

8. Il y a-t-il une condition de plus? Il s’agit de demander pardon à Dieu et la condition principale est d’être repenti; en conséquence, il faudra une intention ferme de ne plus commettre de nouveau ces péchés.

9. Si quelqu’un pense qu’il tombera de nouveau? Pour se confesser, il n’est pas requis de deviner l’avenir, mais d’avoir dans le présent le ferme propos de ne plus pécher.

10. Est-il possible de confesser seulement certains péchés sans se repentir des autres? Il faut se repentir et manifester tous les péchés mortels, puisque un seul empêche la réception de la grâce et la guérison de l’âme. S’il s’agit des péchés véniels, il n’est pas nécessaire de les englober tous.

11. Que faire après la confession? Il est convenu de rendre beaucoup grâces à Dieu pour nous avoir pardonnés une fois de plus. Sans le sacrement de la confession, la vie serait triste et désespérée.

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)