id Le divertissement: quelques idées rapides sur le divertissement. Pourquoi le divertissement? Est-il mieux de travailler ou de se divertir? Le divertissement rend-il l’homme heureux?
LE DIVERTISSEMENT
  • A. Qu’est-ce que le divertissement?
  • B. Le divertissement est-il la chose la plus importante?
A. QU’EST-CE QUE LE DIVERTISSEMENT?

1. Qu’est-ce que le divertissement? On peut appeler divertissement n’importe quelle activité agréable qui sert de repos, parce qu’elle n’est pas obligatoire, et qui interrompt le travail habituel. Se divertir un peu est quelque chose de bon et nécessaire puisque l’homme a besoin de repos pour restaurer les forces physiques et mentales.

2. Pourquoi le divertissement? Par le divertissement, on peut chercher à:

  • Vis-à-vis de soi-même: se reposer, alléger la fatigue du corps et de l’esprit pour mieux travailler ensuite. Améliorer la formation personnelle. Développer quelques talents.
  • Vis-à-vis des autres: leur rendre un service différent du service habituel, créer des nouvelles amitiés ou les entretenir.
  • Vis-à-vis de Dieu: chercher une plus grande proximité grâce à un rapport plus détendu, sans les préoccupations habituelles.
3. L’alcool, le sexe, la drogue sont-ils des divertissements? Ils ne sont nullement divertissants. Ils procurent du plaisir ou entravent l’usage de la raison, mais l’homme ne se repose pas ainsi, et comme il alimente l’égoïsme, son cœur se détériore.

4. Est-il mieux de travailler ou de se divertir? Les deux choses sont bonnes et nécessaires, chacune d’elles en son temps. Pour les petits enfants, le divertissement occupe la plus grande place. Lorsqu’il acquiert la maturité, l’homme comprend la grande importance du travail. Par contre, penser seulement à se divertir empêche la formation de la personnalité.

5. Le divertissement rend-il l’homme heureux? Il y a trois cas de figure:

  • Le divertissement raisonnable: il repose l’homme et contribue au bonheur.
  • Le divertissement exclusif: il ne rend pas l’homme heureux car il lui manque l’équilibre du travail. Le cœur humain a besoin de développer ses talents et servir les autres.
  • Les faux divertissements (alcool, sexe, drogues): ils ne reposent ni ne divertissent, mais plutôt ils rabaissent la dignité de la personne.

6. Caractéristiques d'un divertissement correct? Il y a quelques conditions qui caractérisent la distraction correcte:

  • Le divertissement doit être conforme à la dignité humaine.- Tout ce qui est divertissant ne se convertit pas en quelque chose de bon. On doit seulement accepter les distractions adéquates à la dignité d'un enfant de Dieu. Les divertissements immoraux doivent être rejetés. Cela est évident.
  • Le divertissement ne doit pas être obligatoire ni réduire en esclavage.- Nous sommes devant quelque chose d’assez élémentaire et qui s’inclut dans le concept de divertissement: ce qui est obligatoire et ce qui réduit en esclavage ne sont pas divertissants. Du moment où le divertissement devient obsessionnel, il perd son charme et ne repose plus. Cette obsession de s'amuser arrive souvent chez les personnes -pas seulement jeunes- qui manquent d'idéaux ou n'ont pas découvert la grandeur du travail.
  • Le divertissement doit occuper sa place dans l'échelle des valeurs. - Parmi les activités que nous réalisons, il y a certaines plus urgentes, d’autres plus importantes, certaines plus nécessaires, d’autres plus accessoires. Une personne équilibrée réussit à organiser son temps selon une échelle de valeurs, en donnant priorité aux tâches qui méritent d'occuper réellement les premières places dans notre dévouement. Un peu d'ordre est nécessaire.
  • Le divertissement n'est pas la chose la plus importante de la vie et ne doit pas passer avant les autres choses, mais plutôt occuper sa place secondaire dans une vie équilibrée. Nous parlerons dans les lignes qui suivent.
  • Le divertissement doit être modéré. Ni une servitude, ni absorbant, ni principal. C'est pourquoi, il doit être modéré, en tenant en compte des autres occupations.
B. LE DIVERTISSEMENT EST-IL LA CHOSE LA PLUS IMPORTANTE?

1. Le divertissement est-il la chose principale de la vie? Non. Nous les hommes nous ne sommes pas des êtres inutiles ni ne désirons l’être. Nous voulons atteindre des buts, des idéaux ; nous cherchons des résultats dignes de valeur pour cette vie et pour la vie future. Ces objectifs sont atteints moyennant l’effort. Un effort qui, de façon secondaire, a besoin d’un peu de repos. Cependant, le plus important n’est pas le repos mais plutôt l’idéal que l’on désire atteindre. Le divertissement ne doit pas être la chose la plus importante de la vie, mais plutôt quelque chose qui convient pour une autre chose, même par définition.

2. Par définition? Le concept même de divertissement comporte le fait que nous sommes devant quelque chose de secondaire:

  • Le divertissement inclut en soi la notion de repos, et le repos va de pair avec une fatigue préalable.
  • Le divertissement inclut un changement d'activité pour s'occuper de quelque chose de différent -varié- de l'habituel. Mais cela requiert qu’il existe un travail habituel. Le divertissement n'est pas nécessaire par lui-même, mais pour mieux travailler ensuite.
  • S'il y a seulement des vacances, il n'y a pas de vacances. S'il y a seulement des fêtes, il n'y a pas de fêtes. Vacances, fêtes et divertissement exigent des jours de travail, et ils ont un sens seulement après. C'est quelque chose de secondaire. Le vrai divertissement réclame un travail préalable qui oriente et donne une valeur au repos.
De fait, si l’on s’amuse de façon continuelle, les divertissements finissent par lasser et il se produit un cercle vicieux: pour sortir de la lassitude, on cherche des émotions plus fortes, qui fatiguent de nouveau, et ainsi de suite ; et ce, parce que la solution n'est pas davantage d’amusements, mais plutôt davantage de travail. Un travail qui puisse donner un sens au repos. (Naturellement, il faudra également chercher le sens du travail, mais cela est un autre sujet). Le divertissement exclusif ne rend pas l'homme heureux parce qu'il lui manque l'équilibre du travail.

3. Durant la jeunesse, le divertissement est-il ce qui est principal? Le divertissement n’est la chose principale à aucun moment de la vie, de la même manière que le repos n’est pas non plus le plus important. Sont plus importants le travail, l’étude, la prière, la culture, le service aux autres... Le divertissement et le repos sont seulement nécessaires pour ensuite mieux profiter du temps.

4. Mais celui qui ne se divertit pas durant sa jeunesse, il gaspille sa vie? Il ne gaspille pas sa vie, il l’emploie plutôt à d’autres choses. Ce qu’il perd c’est quelques moments de divertissement. En revanche, s’il se dédie principalement au divertissement, il perdrait des heures de travail, de prière, de service... Il faudra choisir les priorités.

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)