id L'éducation: Quelques idées rapides sur l’éducation. Qu’est-ce que l’éducation et l’éducation différenciée? Bienfaits de l’éducation différenciée.
L’ÉDUCATION
  • A. L’éducation.
  • B. L’éducation différenciée.
  • C. Les clichés typiques.
A. L’ÉDUCATION

1. Qu’est-ce que l’éducation? Éduquer regroupe plusieurs significations: enseigner, conduire, former – donner une forme -. L’éducation est une activité qui vise d’enseigner, de diriger des comportements, donner une formation théorique et pratique sur certains aspects. Par exemple, il y a une éducation sportive, professionnelle, religieuse, linguistique, sociale, etc.

2. Qu’est-ce que l’éducation des enfants? Cette éducation a pour but d’enseigner, de former, de diriger les enfants pour qu’ils acquièrent les qualités nécessaires pour être des meilleures personnes. Par conséquent, elle embrasse beaucoup de domaines de l’apprentissage théorique et pratique.

3. A qui incombe l’éducation des enfants? L’éducation des enfants revient à leurs parents, aux propres enfants et aux personnes de leur entourage – et à l’Etat –, qu’ils veuillent bien se mettre en contact avec des bonnes personnes. L’Église désire également que les gens acquièrent la formation et les qualités qui les rapprochent du bonheur du ciel. Dans le cas des enfants, les principaux responsables de leur éducation sont les parents.

4. Que prétend-on dans le domaine académique? Sur le plan académique, on poursuit deux objectifs principaux:

  • Dans son aspect fondamental et général, l’éducation tend à transmettre aux jeunes les connaissances principales que l’humanité a acquises au fil du temps.
  • En plus, il s’agit de les préparer pour la vie professionnelle future.
5. Que recherche-t-on dans l’éducation humaine? L’éducation académique n’est pas suffisante. Elle doit être accompagnée de la formation humaine dans laquelle sont visés l’acquisition et le développement des qualités qui font partie d’une bonne personnalité. Par exemple, il s’agit d’obtenir qu’elles soient des personnes justes, loyales, sincères, aimables, fermes, sacrifiées, généreuses, travailleuses, optimistes, pieuses, nobles, etc.

6. Dans l’éducation des enfants, à quoi doit-on faire spécialement attention? Il faut prêter une attention spéciale aux sujets qui aboutissent au plus grand bien des enfants. C’est pourquoi, les parents chrétiens mettent un grand intérêt à leur éducation spirituelle, pour leur faciliter le bonheur éternel qui est le plus grand bien possible.

7. Mais les parents diffèrent dans leurs préférences et priorités, que faire alors? Pour satisfaire cette diversité, il est important qu’il existe plusieurs projets éducatifs et une liberté de choix.

8. Exemples de liberté de choix? Par exemple, on ne doit pas être obligé d’étudier dans l’institut le plus proche. Les jeunes des quartiers pauvres doivent pouvoir étudier dans d’autres quartiers si eux ou leurs parents le souhaitent.

B. L’ÉDUCATION DIFFÉRENCIÉE

1. Qu’est-ce que l’éducation différenciée? On appelle différenciée l’éducation celle où les jeunes garçons et les jeunes filles étudient dans des lieux différents, dans le but de mieux s’occuper de leurs particularités. Elle s’oppose à l’éducation mixte où les garçons et les filles étudient ensemble.

2. Pourquoi choisir une éducation différenciée? Cette éducation se fonde sur le fait qu’il y a des différences réelles entre les garçons et les filles, et cette distinction à une influence sur la manière de les éduquer. Une éducation différenciée est sensible cette différenciation.

3. Différences qui influent sur l’éducation? Entre les filles et les garçons, il y a plusieurs différences qu’il convient de prendre en compte pour assurer leur éducation:

  • Les filles mûrissent plus vite que les garçons. – cette anticipation dans la maturité est un fait bien connu qui influe sur le rendement scolaire, dans la manière d’envisager l’éducation, et dans les comparaisons mutuelles.
  • Les filles et les garçons pensent de façon différente. – c’est quelque chose de bien connu dans beaucoup des familles. Par conséquent, une professeur assurera mieux l’éducation des filles et un professeur s’entendra mieux avec les garçons.
  • Les filles et les garçons se comportent de façon différente. – en général, les garçons sont plus actifs et agités. Le fait qu’ils soient ainsi n’est pas pathologique et ne mérite pas de punition. On ne doit pas les éduquer pour qu’ils se comportent comme des filles. L’inverse non plus.
4. Avantages de l’éducation différenciée.- Des avantages de cette éducation sont évidents:
  • L’on s’occupe mieux des particularités des élèves, comme nous l’avons vu dans le point antérieur. Et en conséquence, les résultats académiques et de la formation connaissent un progrès.
  • Les discriminations et préjudices sexuels diminuent. Le sexe est moins présent et il y a plus de liberté de comportement sans avoir à répondre à la présence de l’autre sexe.
  • Dans les centres avec éducation différenciée, il y a plus de tranquillité, à cause de la diminution des tensions sexuelles: les garçons se libèrent de l’obsession de regarder les filles; les filles se libèrent du harcèlement sexuel et d’une excessive préoccupation pour leur aspect physique. En plus, dans les centres différenciés, les filles se lient davantage l’amitié entre elles car elles ne se voient pas comme des compétitrices dans l’attirance de l’attention des garçons.
  • Dans l’éducation différenciée, il y a moins de distractions académiques.
C. LES CLICHÉS TYPIQUES

1. Y a-t-il discrimination dans l’éducation différenciée? Traiter de façon différente ce qui est vraiment distinct n’est pas discriminatoire. Il y aurait discrimination s’il n’y avait pas égalité des chances, par exemple s’il n’y avait pas de collèges pour filles. L’éducation différenciée est le symptôme de la liberté de choix éducatif. Sur ce point, on peut consulter les thèmes discrimination, machisme.

2. Si la vie est mixte, pourquoi se séparer dans l’éducation? Pour des raisons de convenance, qui sont les mêmes raisons pour lesquelles il y a des distinctions dans la vie. Par exemple, dans les compétitions sportives, il y a séparation parce que cela est convenable. Dans notre cas, il s’agit de considérer ce qui est convenable pour l’éducation.

3. N’est-il pas mieux que tous soient égaux dans tous les cas? Non, de grâce. Aucune uniformisation. Il est beaucoup mieux d’avoir toutes les différences, chacun avec sa personnalité, bien qu’il y ait égalité dans certaines autres choses. Liberté. Un avantage de l’éducation différenciée est précisément de mieux protéger le développement de la personnalité des garçons et des filles. Et elle évite la massification.

4. Alors, qu’est-ce qui est recommandé? L’on conseille qu’il y ait liberté de choix et respect envers celui qui préfère un autre modèle éducatif. L’éducation différenciée n’est pas le seul facteur que l’on peut considérer. À titre d’exemples, la qualité du professorat est d’un grand intérêt, de même que les principes éthiques et spirituels qui sont transmis dans le collège.

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)