id L'embryon: quelques idées rapides sur l’embryon humain. Les phases dans le développement de l’embryon. Bioéthique de l’embryon humain.
embrião(por) embrión(esp)
L’EMBRYON HUMAIN
  • A. Développement de l’embryon humain en gestation.
  • B. Bioéthique de l’embryon humain.
A. DÉVELOPPEMENT DE L’EMBRYON HUMAIN

1. Qu’est-ce que l’embryon humain? On appelle ainsi l’être humain depuis sa conception jusqu’à sa naissance, durant un développement de 9 mois et suivant plusieurs phases.

2. Quelles phases y a-t-il dans le développement de l’embryon? Nous les expliquerons à partir de la naissance, en remontant dans le temps.
. . - 9e mois: Naissance du petit Pierre, pour la grande joie de ses parents. Pour la première fois, les poumons de l’embryon respirent l’air. Pierre crie et pleure à cause du changement brusque qu’il a subi en naissant. Il pèse 3.300gr.
. . - 9e mois moins un jour.- L’embryon Pierre est sur le point de naître. Il vit heureux dans le sein de sa mère, de laquelle il reçoit aliment, protection et affection.
. . - 7e mois.- Si Pierre naissait maintenant, ce serait un accouchement prématuré, mais sans grands problèmes.
. . - 5e mois.- Si l’embryon naissait maintenant, il pourrait vivre de nos jours dans des hôpitaux préparés à cet effet. De sorte qu’il y a peu de différences entre l’état de l’enfant à ce stade et celui à sa naissance quelques mois plus tard. Il pèse 500 gr. et doit croître davantage pour que la naissance soit normale.
. . - 2e mois (8e semaine).- Durant cette période, Pierre s’est déjà formé. Il est seulement très petit. À partir de ce moment l’embryon s’appelle déjà fœtus.
. . - 1er mois (4e ou 5e semaine).- On perçoit les pulsions du cœur de Pierre.
. . - 3e semaine (21 jours).- L’embryon forme la circulation sanguine initiale.
. . - 18e jour.- L’embryon forme sa plaque neurale qui donnera ensuite naissance à divers composants du système nerveux.
. . - 14e jour.- Pierre forme une vergeture primitive et s’implante dans l’utérus. À ce moment, l’embryon humain achève le croquis de sa formation future. Il a préparé les cellules qui développeront la communication avec la mère (placenta, cordon ombilical), et les cellules qui formeront son corps. À ce stade, on distingue une ligne de cellules dans la position de la future épine dorsale. Les cellules sont pluripotentes mais ne sont plus totipotentes. Cela veut dire qu’elles peuvent produire beaucoup d’organes différents, mais pas tous, puisque leurs missions sont déjà partagées.
. . - 6e ou 7e jour.- Pierre commence le processus de logement dans l’utérus. Durant cette période, l’embryon s’appelle également morula et ses cellules blastomères. Jusque là, les cellules sont totipotentes, de sorte qu’une seule d’entre elles peut produire un organisme complet. Dans le cas exceptionnel de la séparation d’une des autres, commencerait l’existence d’un frère jumeau de Pierre.
. . - Entre le 3e et le 5e jour.- L’embryon arrive dans l’utérus.
. . - 1e jour.- Pierre est un embryon composé d’une cellule appelée également zygote, avec 46 chromosomes, qui commence ensuite à se multiplier en formant d’autres cellules égales: 1-2-4-8-16...
. . - 0 jour.- Un spermatozoïde pénètre dans l’ovule. Pierre n’existe pas encore, mais plutôt deux cellules de ses parents qui s’unissent. Chacune d’elles a seulement 23 chromosomes. Ces deux cellules unissent leurs noyaux et donnent naissance à une cellule unique avec les 46 chromosomes de l’être humain – distincts de ceux de ses parents -. Pierre commence à exister.


B. BIOÉTHIQUE DE L’EMBRYON HUMAIN

1. Quand un embryon commence-t-il à devenir homme? Il y a une abondance d’évidence expérimentale qu’une fois la fécondation réalisée, nous sommes en présence d’un être humain, lorsque se forme la cellule initiale composée de 46 chromosomes humains, différents de ceux de ses parents.

2. Quels droits l’embryon humain possède-t-il? Un embryon possède des droits semblables à ceux de n’importe quel autre être humain. Par exemple, le droit à la vie, à ne pas être l’objet d’une expérimentation comme un cobaye, à ne pas entraver son développement (par la congélation), etc. Droit à ce que sa dignité humaine soit respectée.

3. L’embryon n’est-il pas trop petit? Les qualités accidentelles n’affectent pas sa condition d’être humain et en tant qu’homme, il ne doit pas subir de discrimination. Les adultes bien portants de race blanche ne sont pas les seuls hommes. D’autres difficultés qui peuvent surgir:

  • L’embryon ne pense pas.- Celui qui dort ou celui qui est anesthésié ne pense pas non plus, mais ils continuent à être des hommes que l’on doit respecter.
  • Il manque à l’embryon de se perfectionner.- Nous en avons tous besoin.
  • L’embryon est dépendant de sa mère. – Certains accidentés et malades dépendent des soins médicaux, mais ils continuent d’être des hommes.
4. Pourquoi respecter un homme? Sur ce point, nous pouvons voir les thèmes dignité et respect. Nous exprimons un sentiment personnel: parce que je désire protéger ma vie. Et si je ne défends pas la dignité de n’importe quel homme, ma vie court un danger. Ce n’est pas de l’exagération. On tue actuellement des embryons (avortement) et des personnes âgées (euthanasie). Autrefois, on a tué les esclaves et les juifs. Le terrorisme continue.

5. Une anecdote.- Au cours d’une conversation, certains étaient partisans de l’expérimentation sur les embryons. Un autre a dit: «Faites-le seulement avec des embryons juifs». Devant la protestation générale, il insista: «Si c’est mal de la réaliser avec des embryons juifs, c’est mal également de la pratiquer avec n’importe quel autre embryon».

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)