id L’éthique: quelques idées rapides sur l’éthique. Qu’est-ce que l’éthique? Quels sont les grands principes de l’éthique? Comment trouver avec certitude les règles éthiques? Quel est le principe fondamental de l’éthique.
ética(por) ética(esp)
L’ÉTHIQUE
  • A. L’éthique.
  • B. Les principes de l’éthique.
A. L’ÉTHIQUE

1. Qu’est-ce que l’éthique? On appelle éthique l’ensemble de normes qui règlent le comportement humain pour qu’il soit correct. Autrement dit, l’éthique est un recueil des règles de bonne conduite.

2. Comment trouver exactement les règles de conduite? Il y a plusieurs manières de les trouver:

  • En suivant des principes religieux.- Chaque religion règle le comportement humain en tâchant de plaire à Dieu, et cela est une bonne orientation. C’est dans cette ligne que se situent les trois grandes religions: l’islam, le judaïsme et les religions chrétiennes (protestants, orthodoxes et catholiques). Sont spécialement importantes les normes morales de la religion catholique, que recueillent les dix commandements et les enseignements de Jésus-Christ. Cette connaissance est une grande aide pour bien agir.
  • En suivant les théories philosophiques.- Les grandes philosophies ont dédié d’abondants efforts pour exprimer des orientations éthiques. Ainsi, le mode éthique de penser des partisans du marxisme, du relativisme ou du laïcisme est très réglé.
  • En écoutant sa propre conscience et le conseil de bonnes personnes.- Cette manière d’agir peut être unie aux procédés antérieurs, et comme ceux-ci, il sera plus ou moins valable dans la mesure où il aboutit à la vérité, avec ce qui est vraiment convenable pour l’âme.
3. Pourquoi y a-t-il des règles de comportement? Il y a des règles éthiques parce que l’homme a ses particularités, de sorte qu’il y a des actions qui lui conviennent et celles qui le préjudicient. À titre d’exemple, l’homme est soumis à des lois physiques et ne peut voler ou traverser les murs. L’homme est également affecté par des lois biologiques et il est obligé de se nourrir et de respirer. De cette même manière, il y a des conduites morales qui conviennent à l’homme et des actions qu’il doit éviter.

4. Exemples de règles éthiques? Les meilleures règles éthiques et les plus connues sont les dix commandements, dans lesquels Dieu lui-même a manifesté à l’homme ce qu’il lui convient de faire.

5. Procédé pour découvrir des règles éthiques fausses? Un procédé peut être d’appliquer cette règle à un cas bien connu. Par exemple, un cas bien connu est que voler et assassiner c’est mal. Si une règle éthique conduit à des résultats selon lesquels voler ou assassiner c’est bien, alors cette règle éthique est fausse.

6. Un exemple? Voyons si le relativisme est correct ou non. Selon cette posture, il n’y a pas de vérités mais tout dépend des opinions de chacun. En mettant en pratique ce critère éthique relativiste, nous voyons qu’assassiner peut être valable puisqu’il y a des gens qui pensent ainsi (des assassins, des tueurs à gage…). Par conséquent, le relativisme est faux et on doit faire attention si l’on croise un relativiste, de peur d’être poignardé. D’autres procédés pour découvrir des fausses éthiques figurent dans les principes que nous allons voir à présent.

B. LES PRINCIPES ÉTHIQUES

1. Que signifie principes éthiques? Ce sont des règles éthiques fondamentales desquelles on peut déduire les autres.

2. Quels sont les grands principes éthiques? Il y a plusieurs manières de les exprimer. On peut dire qu’ils sont les suivants:

  1. Fais le bien et évite le mal.
  2. Ne désire pas à autrui ce que tu ne désires pas à toi-même.
  3. N’agis pas contre la nature humaine.
  4. La dignité humaine doit être mise en valeur.
  5. Tout ne se vaut pas.
  6. On ne doit pas faire le mal, même pour atteindre un bien.
3. Quel est le principe fondamental de l’éthique? Le premier principe éthique est: « Fais le bien et évite le mal. » Il s’agit là de quelque chose d’évident. Le bien doit être accompli et le mal rejeté. Ce n’est pas la même chose de faire le bien que de faire le mal. Les autres principes et règles sont les conséquences de celui-ci et ils orientent à choisir le bien et aident à découvrir le mal.

4. Quels principes éthiques aident-ils à découvrir le mal? Tous, mais spécialement le 5e et le 6e:

  • Tout ne se vaut pas. Il y a des maux et le mal doit être rejeté. Si une idée éthique aboutit à la conclusion que tout se vaut, cette idée éthique est fausse. À titre d’exemple la règle éthique «c’est bien de faire tout ce dont j’ai envie» permet de faire tout et est évidemment fausse, puisque parfois on a envie de mauvaises actions comme se droguer ou frapper le voisin. Tout ne se vaut pas.
  • Il n’est pas valable de faire le mal, même pas pour atteindre le bien. - Le mal doit être rejeté, également dans ce cas. Voyons un exemple facile: il n’est pas correct d’assassiner quelqu’un même pas pour atteindre le bien de me libérer de son caractère détestable.

5. Quels principes éthiques aident-ils à découvrir le bien? Les six principes précités aident à découvrir le bien, mais surtout les 2e, 3e et 4e principes:

  • Ne désire pas à autrui ce que tu ne désires pas à toi-même. – Le premier principe indique que le bien doit être réalisé. Ce deuxième principe démontre que l’on doit faire du bien à tous, et pour le découvrir, il propose comme orientation le bien que l’on désire pour soi-même. C’est un grand principe éthique. L’on sous-entend que l’on désire du bien pour soi.
  • N’agis pas contre la nature humaine.- Ce principe est la conséquence des deux premiers. On doit faire le bien et éviter le mal, par conséquent, on ne doit pas agir contre la manière propre à l’être humain (On peut se référer au thème loi naturelle).
  • L’on doit promouvoir la dignité humaine.- Une autre conséquence des deux premiers principes. Celui qui favorise la dignité humaine fait du bien aux hommes et, en conséquence, il agit correctement. C’est un autre principe éthique qui aide suffisamment à trouver le comportement correct.
6. Quel est le plus grand bien que l’on peut chercher? Le plus grand bien possible est d’être proche de Dieu, qui est le Bien infini. Cela est important puisque selon le premier principe, on doit faire le bien, et avec une plus grande exigence dans la mesure où ce bien est plus grand. De cette manière, la chose la plus importante que l’homme doit accomplir est de s’approcher de Dieu, de lui plaire, de l’aimer.

7. Quel est le plus grand bien que l’on peut désirer au prochain? Ce bien coïncide avec le plus grand bien pour soi-même. Dès lors, la plus grande charité c’est l’apostolat: chercher à approcher les autres de Dieu.

8. Quel est le meilleur résumé des règles éthiques? La meilleure règle éthique est celle-ci: «Tu aimeras Dieu au-dessus de toutes choses et ton prochain comme toi-même». Aimer signifie désirer le bien de sorte que cette règle d’amour cherche le plus grand bien pour soi-même, de trouver avec certitude le bien des autres et accomplit les six principes précités.

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)