id Les fiançailles: quelques idées rapides sur les fiançailles. Qu'est-ce que les fiançailles? Qu'est-ce qui est convenable dans ces relations? Les fiançailles sont-elles recommandables à l'âge précoce? Comment parvient-on au mariage?
LES FIANÇAILLES
  • A. Qu'est-ce que les fiançailles?
  • B. Le sexe dans les fiançailles?
  • C. Les fiançailles précoces sont-elles recommandables?
  • D. Comment parvient-on au mariage?
A. LES FIANÇAILLES EN GÉNÉRAL

1. Qu'est-ce que les fiançailles? Les fiançailles sont une relation transitoire entre un homme et une femme qui tend au mariage. C'est la relation entre deux amoureux qui désirent mieux se connaître pour voir s'ils arrivent à se marier.

2. Les fiançailles et le fait de tomber amoureux.- Les fiançailles sont une très belle étape de la vie caractérisée principalement par l'amour, qui suppose plusieurs attitudes.

  • Pensée fréquente pour la personne aimée, que l'on se présente comme idéale et merveilleuse.
  • Désir de se voir, de se parler, de se réunir. Désir de plaire à celui que l'on aime.
  • Planification intense pour atteindre les projets précités (plaire, se rencontrer ...), avec une légère négligence d'autres devoirs.
  • Sentiments intenses et émotions à la présence réelle ou imaginée de la personne aimée.
  • Désir de servir et de chercher le bien de l'être aimé. C'est la caractéristique de l'amour authentique, alors que les points antérieurs sont un peu instables et propres à l'amour - sentiment (qui est aussi correct).

3. Quelles relations appelle-t-on fiançailles? Entre un homme et une femme il y a une fréquentation professionnelle, familiale, sportive, etc. Et aucune d'elle n'est relative aux fiançailles. Pour qu'elle le soit, il doit s'agir d'une relation affective en vue du mariage.

4. N'importe quelle relation affective est-elle fiançailles? Normalement ce nom s'applique seulement à une fréquentation un peu stable, dans laquelle le mariage est considéré comme possible. D'autres relations affectives entre un homme et une femme reçoivent différents noms Par exemple, on peut parler de connaissances, amis, gens qui sortent ensemble, partenaires, etc.

B. LE SEXE DANS LES FIANÇAILLES?

1. L'amour et le sexe vont-ils ensemble? L'amour n'implique presque jamais le sexe. Des frères s'aiment; une mère aime ses enfants; un homme aime son entreprise et ses amis. Même dans un couple dans lequel on s'aime beaucoup, on ne pense pas d'habitude au sexe.

2. Les fiançailles sont-elles une excuse pour l'usage du sexe? Non. Non. Les fiançailles sont un temps pour une plus grande connaissance en vue de décider avec qui se marier. Il s'agit de voir si l'on désire vivre ensemble toute la vie avec cette personne. Celui qui cherche seulement du sexe dans cette relation devrait aller aux lieux de vente publique, et ainsi il ne maltraitera pas les sentiments de celui qui aspire à une fréquentation interpersonnelle.

3. Mais si nous deux le voulons? Dans toutes les relations adultères, les deux partenaires sont volontaires et, bien sûr, ce n'est pas un motif valable. Le sexe dépend seulement en partie de la volonté humaine. La sexualité a ses propres règles établies par le Créateur.

4. Alors, pourquoi sortir ensemble? Si les filles normales entendaient cette question, elles s'écarteraient dégoûtées de ce garçon. Et vice versa.

5. Brève explication. La dignité du corps humain requiert qu'il ne soit pas l'objet d'un usage ou d'un échange. On doit donner son corps à quelqu'un quand au préalable il y a un engagement ferme, devant témoins (noces), de s'aimer pour toujours et de manière exclusive. Un don corporel transitoire est une perte de dignité pour le corps -pour la personne-.

6. Est-il suffisant de s'engager mutuellement pour toujours ou devant Dieu, sans nécessité de témoins? Cela suffirait théoriquement mais pas dans la réalité, puisque parfois le vent emporte les mots. C'est pourquoi il convient que les engagements importants aient des témoins. Par expérience, l'Église requiert que le mariage soit public et devant le curé. Quelque chose de similaire est exigée par les lois civiles.

7. Mais n'importe quel amoureux pense que son amour est éternel.- C'est vrai et c'est ainsi qu'un ami argentin me l'a rappelé. C'est pourquoi il est difficile aux amoureux de comprendre ces choses. Le problème se trouve dans ce mot "pense" et dans la pensée humaine tout ne devient pas toujours réalité. Il en résulte que pour quelque chose d'aussi sérieux comme livrer son corps, il est nécessaire de s'assurer davantage, avec cet engagement public.

8. D'autre part, le vrai amour ne cherche pas d'excuses pour user du sexe le plus possible. L'affection authentique ne vise pas le plaisir égoïste de soi-même, mais elle pense plus à servir la personne aimée avec l'effort qui est nécessaire.

9. Exemples de ce qu'il ne faut pas faire dans les fiançailles.- Ce que tu ne voudrais pas que tes parents sachent. Ce qui ne te plairait pas que l'on fasse avec ta sœur. Ce dont la publication dans les journaux ne te plairait pas.

10. Les ennemis.- Dans une phrase sympathique, on a l'habitude de dire qu'il y a trois ennemis des fiançailles: la solitude, l'obscurité et la voiture. Les précautions doivent augmenter pendant les périodes de plus grande sensibilité et dans les cas de fiançailles précoces.

11. Les relations pré-matrimoniales sont-elles nécessaires pour bien se connaître? Avec les relations pré-matrimoniales, on n'acquiert pas de connaissances.

12. Rapports sexuels, mais pas beaucoup? Coucher ensemble sans être mariés est une erreur assez évidente. Par contre, il coûte davantage de comprendre que d'autres plaisirs sexuels plus ou moins limités sont incorrects. L'explication serait similaire. Dans tous les cas, sur ces plaisirs, on peut consulter le thème du sexe.

13. Exemple de perte de dignité? Imaginons une fille qui a eu plusieurs fiancés. Sa situation est très différente selon ce qu'ils ont fait avec elle. La jeune fille qui a protégé son corps arrive au mariage avec une plus grande dignité, et son mari est fier d'elle. On peut dire la même chose pour les garçons.

C. LES FIANÇAILLES PRÉCOCES

1. Les fiançailles sont-elles recommandables à l'âge précoce? Il y a des personnes qui atteignent tôt la maturité, la maîtrise de soi et la capacité de sacrifice nécessaires pour aimer et pour se marier. Mais en général, les fiançailles précoces ne sont pas conseillées:

  • Il ne convient pas que les fiançailles durent beaucoup d'années à cause du danger de confiance excessive.
  • À l'âge précoce, il y a souvent moins de maîtrise de soi et il est plus difficile de vaincre les tentations d'impureté qui existe dans cette fréquentation intense.
  • À cet âge, l'amour se confond plus facilement avec le plaisir ou le goût. Si ces appétits sont encouragés, le cœur devient égoïste et dans le futur, le don et le sacrifice propres au vrai amour et aux fiançailles authentiques seront plus difficiles.
  • La nature fait payer cher quand on altère ses rythmes normaux (loi naturelle).
  • Aimer quelqu'un c'est désirer son bien, toujours aux dépens du propre effort. L'amour inclut la capacité de se sacrifier, et un bon entraînement c'est l'attente. Se respecter, s'aimer, se savoir aimés, et savoir attendre.
2. Dans quel sens la nature fait-elle payer cher? Normalement c'est souvent sur le même terrain où ce qui est naturel subit une lésion. Exemples:
  • Supposons quelqu'un d'encore immature qui cherche des relations propres aux personnes mûres. La facture de la nature est souvent un plus grand retard à atteindre la maturité.
  • Supposons une autre personne qui confondait l'amour avec les plaisirs. La facture de la nature est une grande difficulté d'aimer réellement, et que les plaisirs chaque fois lui soient moins agréables.
  • Également, si quelqu'un essaie de remplir le cœur à force de satisfaire des goûts, il se trouvera avec un cœur de plus en plus vide et moins satisfait.
  • Un dernier exemple est le cas de celui qui banalise et considère comme un jeu les relations avec les personnes de l'autre sexe (aujourd'hui avec l'un, demain avec l'autre). La facture de la nature consiste en une plus grande difficulté pour obtenir une relation stable. Des problèmes s'ajoutent à cela dans la profession puisqu'il est difficile d'être responsable (responsabilité) à celui qui n'a pas su l'être dans quelque chose d'aussi sérieux que les fiançailles.
3. La relation fréquente des garçons et des filles à l'âge précoce est-elle recommandable? En général il est mieux d'espacer cette fréquentation. Il est préférable que les garçons s'amusent d'un côté et les filles de l'autre; le temps fera que les rencontres soient plus fréquentes. Quelques motifs de cet éloignement initial:
  • Il y a maturité des personnalités virile et féminine.
  • Les plans séparés sont souvent plus amusants.
  • Pendant ces années de croissance, le cœur et l'esprit sont un peu révoltés, il manque la sérénité et il est nécessaire d'apprendre à se maîtriser. Durant ces périodes, la fréquentation avec des personnes de l'autre sexe est souvent contre-indiquée car elle fait davantage tourner la tête, le cœur et les sentiments.
  • Les amours de début sont très intenses et ont besoin de distance pour apprendre à aimer: si l'amour-sentiment est trop alimenté, il finit par noyer l'amour-charité, puisque le coeur devient égoïste.
D. COMMENT ARRIVE-T-ON AU MARIAGE?

1. Quel processus conduit-il au mariage? En général, on suit d'habitude la voie suivante:
- D'une manière naturelle il y a une attraction mutuelle entre des personnes de sexes opposés.
- Cette attraction générale s'intensifie envers une personne. Il y a un désir d'être avec elle, de la voir, de lui parler. Jusqu'à maintenant nous nous trouvons dans le domaine de l'amour-sentiment: cette personne m'est sympathique.
- Ensuite naît un désir de chercher le bien pour cette personne, et nous commençons à entrer dans le domaine de l'amour-charité. (Sur les deux types de l'amour, voir le thème amour).
- Une bifurcation apparaît:

  • Si l'attraction mutuelle se fait sans contrôle, l'instinct animal s'impose, et on cherche et on obtient des plaisirs sexuels. De cette façon, l'être aimé devient quelque chose qui me donne du plaisir. Je l'apprécie et l'utilise. Ainsi on en arrive à la fornication, à l'amour libre, au concubinage, etc.
  • Si l'égoïsme est dominé et l'on s'exerce dans le service envers cette personne, l'amour-charité augmente, et le moment arrive où l'on désire dédier la vie entière à l'autre. Ce don mutuel conduit au mariage.
2. Un exemple de ces deux voies? Peut-être une scène du film célèbre "Autant en emporte le vent" est utile pour comprendre cela. La femme protagoniste était le centre d'attraction des hommes qui l'entouraient toujours, pour la grande envie des autres jeunes filles. Un jour qu'elle était sous des escaliers, elle a écouté une conversation entre deux amies qui descendaient en parlant d'elle, ne la voyant pas. L'une commentait le succès dont elle jouissait parmi les garçons, et l'autre répondit ainsi: "Les hommes la désirent pour s'amuser, mais non pour l'épouser".

3. Comment distinguer une situation de l'autre? Quelques détails clarifient si les fiançailles cadrent vers le mariage:

  • S'il y a un désir de servir, d'aider l'autre, c'est un bon symptôme.
  • C'est aussi un bon signe si l'on considère l'autre comme le futur père ou la future mère de ses enfants. Si l'on désire former ensemble une famille pour la vie.
  • En revanche, ce serait un mauvaise voie de penser à l'autre seulement comme quelque chose de plaisant. Cela est normal au début des fiançailles, mais ensuite, on doit entrer dans une perspective de service, chercher le bien de l'autre.
id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)