id La générosité: quelques idées rapides sur la générosité. Avantages et conditions de la générosité. Comment s'exercer dans cette vertu?
LA GÉNÉROSITÉ

1. Qu'est-ce qui est la générosité? La générosité est l'habitude de faire du bien à l'autre qui inclut une privation coûteuse du bien propre. C'est une qualité qui est souvent liée à un amour intense.

2. Quelle relation y a-t-il entre générosité et amour? Celui qui aime quelqu'un désire son bien. Ce désir conduit à lui procurer un bien. Jusque-là, la générosité n’intervient pas. Celle-ci apparaît quand on se prive de son propre bien pour obtenir le bien de l'autre.

3. Conditions de la générosité? La générosité requiert certaines conditions:

  • Il doit y avoir une propre privation. Si l’on fait du bien à l'autre sans une privation personnelle, on ne parle pas de générosité mais de bonté -ce qui est aussi une vertu formidable-.
  • Cette perte du propre bien doit être coûteuse. Si elle est légère ou facile, c’est toujours la bonté, mais ça ne devient pas la générosité. Si quelqu’un offre ce qu’il a de superflu, il est bon mais on ne l’appellera pas généreux.
  • Elle doit être faite pour procurer un bien à l'autre. S’il s’agit d’un bien pour soi-même, on ne parle pas de générosité mais de mortification, de détachement, ou d’exercice cohérent d'une échelle de valeurs (ordre): je perds un bien pour en gagner un autre plus grand.
  • Le bien pour l'autre peut être petit ou grand. Il se peut que l’on obtienne un petit bien mais avec un grand effort et partant, on est généreux. Ce qui est intéressant pour la générosité c'est la grande privation pour soi-même.
  • Le bien pour l'autre peut être lié à un bien pour soi-même, mais non comme une contrepartie. Si on fait le bien afin de correspondre à un autre bien reçu, il n'y a pas générosité mais plutôt échange ou affaires, ce qui peut être magnifique mais peu généreux.
4. Avantages de la générosité? Être généreux pour obtenir des contreparties ne s’inscrit pas dans cette vertu. La générosité récolte les bienfaits ci-après:
  • Le cœur s'élargit et éloigne de l'égoïsme.
  • La générosité est souvent contagieuse et améliore l'atmosphère.
  • On gagne des amis, on accroît l'amitié.
  • L’avantage le plus évident est ce que reçoit l'autre. Et cela est aussi un avantage.
  • Plusieurs idéaux sont possibles si seulement il y a une générosité abondante.
5. La personne généreuse est-elle naïve? Non. Elle est généreuse. Par ailleurs, il peut y avoir des profiteurs qui veulent abuser de la générosité de quelqu’un. Avec ceux-là, il est mieux de ne pas être généreux pour ne pas alimenter leur égoïsme.

6. Comment pratiquer la générosité? Il y a plusieurs façons:

  • Être serviable est un exercice de générosité quand le service coûte. Par exemple, être disponible pour arranger et ordonner une chambre; aider à réaliser les charges de l'autre...
  • Dédier le temps aux autres est souvent un exercice merveilleux de générosité.
  • Laisser quelque chose aux autres quand il les intéresse de l'utiliser. Par exemple, leur laisser l'ordinateur ou un jeu.
7. Convient-il d'être généreux envers Dieu? La générosité envers Dieu est très convenable:
  • C'est une manifestation claire de notre amour pour Lui.
  • Nous correspondons à la générosité qu'Il a eue envers nous en mourant sur la croix pour nous sauver.
  • Le Seigneur accorde ses dons en abondance à celui qui s’efforce de lui plaire.
id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)