id Le jugement particulier et le jugement dernier: quelques idées rapides sur les jugements particuliers et les jugements derniers. De quoi nous jugera-t-on? Comment sera-t-on le jugement?
LE JUGEMENT PARTICULIER ET LE JUGEMENT DERNIER
1. Qu'est-ce que le jugement particulier? Immédiatement après la mort, a lieu le jugement particulier, où chaque âme reçoit le prix ou le châtiment que ses œuvres méritent. Et il va au le ciel ou en l'enfer. Ou peut-être au purgatoire, temporairement.

2. De quoi nous serons-nous jugés? Dieu notre Seigneur nous jugera sur:

  • Les bonnes choses que nous avons faites, y compris les bons désirs.
  • Les bonnes choses que nous avons cessées de faire (omissions).
  • Les choses mauvaises que nous avons faites, y compris les pensées mauvaises.
  • Les conséquences de nos actes.
3. Quel sera le critère de mesure? Dans son jugement, le Seigneur, par sa sagesse infinie, mesurera nos actions dans leur conformité à la volonté divine, en tenant en compte de dons que chacun a reçus.

4. Comment sera le jugement particulier? À ce sujet, on sait très peu de choses. Il peut s'agir d'une chose semblable: après la mort, l'âme ne voit pas encore Dieu, mais elle se trouve en présence de la majesté divine, son amour, sa justice et sa miséricorde. Il y a alors trois réactions possibles:

  • Si quelqu'un meurt sans s'être repenti de ses péchés graves, elle est incapable d'accepter l'amour divin et reste condamné à l'enfer pour toujours.
  • Quand on meurt en état de grâce, mais sans avoir fait la pénitence que ses péchés réclamaient, il (elle) ressent l'appel de l'amour divin et on l'accepte pour toujours, mais on voit la nécessité de se purifier avant de pouvoir voir Dieu, et on se dirige temporairement vers le purgatoire. Cela arrive à la majorité des gens.
  • Certaines personnes très saintes sont directement portées à la vision de Dieu pour toujours.
5. Qu'est-ce que le jugement dernier? Quand la fin du monde arrivera, les corps ressusciteront (résurrection) unis à leurs âmes pour recevoir conjointement la même récompense ou le châtiment que déjà l'âme avait assumé.

6. Pourquoi convient-il qu'il y ait un jugement dernier? Celui particulier ne suffit-il pas? La sentence est la même, mais un jugement dernier convient pour que les sentences soient publiques, on apprécie ainsi la justice divine et la gloire de Dieu s'accroît.

7. Au jugement dernier, tout sera-t-il connu? Au jugement dernier, les bonnes œuvres ainsi que les mauvaises de chaque personne avec leurs conséquences seront mises à la lumière publique. Y compris les omissions ou les bonnes œuvres que l'on a cesseés de faire.

  • Les bons recevront l'honneur public pour leurs bonnes actions, bien que sur la terre elles soient passées inaperçues. Leurs péchés déjà confessés et purifiés n'auront pas d'importance sauf pour louer leur contrition et la miséricorde divine. Par exemple, saint Pierre sera très honoré du fait d'être la pierre sur laquelle l'Église a été édifiée; ses reniements n'auront pas d'importance: son repentir est ce qui compte.
  • Les condamnés subiront la confusion et le déshonneur publics que leur obstination mérite.
id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)