id La loyauté: quelques idées rapides sur la loyauté. Que signifie loyauté ou fidélité? Loyauté envers les autres. Loyauté envers soi-même. Loyauté envers Dieu.
lealtad
LA LOYAUTÉ
  • A. Que signifie loyauté ou fidélité?
  • B. Loyauté envers les autres.
  • C. Loyauté envers soi-même.
  • D. Loyauté envers Dieu.
A. QUE SIGNIFIE LOYAUTÉ OU FIDÉLITÉ?

1. Qu'est-ce que la loyauté? La loyauté ou fidélité est l'habitude d'accomplir les engagements contractés. C'est une vertu désirable, parce que la condition de traître ou de déloyal, personne ne la souhaite.

2. Loyauté et responsabilité sont-elles semblables? Dans les deux cas, les engagements acceptés sont accomplis, mais il y a une différence: la personne loyale réalise ce qui est convenu parce qu'elle désire accomplir la parole donnée. En revanche, la personne responsable réalise ses devoirs parce que ce sont des devoirs, parce qu'elle assume ses obligations. Les deux qualités s'appuient mutuellement.

3. Loyauté et justice sont-elles semblables? La loyauté fait partie de la justice, dans le sens que l'accomplissement des engagements acceptés est un devoir contracté envers quelqu'un.

4. Loyauté et constance sont-elles semblables? L'une et l'autre se renforcent plutôt. La constance aide à accomplir la parole donnée quand sa réalisation suppose du temps. La loyauté aide à être constant dans l'effort, par loyauté à ce qui a été promis.

5. Comment exercer la loyauté? Il y a quelques domaines où il faut vivre pratiquer la loyauté, ils seront mis en évidence dans les paragraphes suivants. Voyons pour l'instant quelques exemples:

  • Se présenter aux réunions convenues.
  • Éviter de mal parler des autres.
  • Accomplir les résolutions prises.

6. Y a-t-il des types de loyauté? La fidélité admet différentes nuances selon qu'il s'agit de loyauté envers le Dieu, envers les autres ou envers soi-même. Et dans chacun de ces cas, il y a des aspects intéressants selon que l'engagement est exprimé ou sous-entendu. Ce n'est pas un sujet compliqué, mais voyons posément ces situations.

B. LOYAUTÉ ENVERS LES AUTRES

- a) Loyauté explicite.

1. Qu'est-ce que la loyauté explicite envers les autres? C'est la loyauté la plus visible. Il s'agit d'accomplir les engagements expressément assumés envers les autres. Cela équivaut à accomplir la parole donnée, que ce soit par écrit ou verbalement. Cette réalité peut s'appliquer dans les petites choses comme se présenter à l'heure convenue, et dans des sujets plus graves tels qu'exécuter un contrat professionnel, ou être fidèle dans le mariage.

2. Loyauté matrimoniale? Celle-ci consiste à accomplir les engagements contractés dans le mariage. Par exemple, seraient contraires à cette loyauté la fréquentation frivole d'un autre partenaire, et le fait de se désintéresser du conjoint ou des enfants. Seraient aussi opposées à la loyauté matrimoniale les récriminations continuelles ou les bagarres. Tandis que la loyauté se raffermit avec des comportements qui améliorent la concorde familiale.

- b) Loyauté sous-entendue ou implicite.

3. Qu'est-ce que la loyauté implicite envers les autres? Dans le cas d'espèce, la loyauté envers les autres s'exerce en accomplissant les engagements qui sont de soi unis à une situation ou à un fait, en dehors de toute clause préalable. Par exemple, l'amitié inclut le désir de chercher le bien de l'ami, bien que cela ne soit pas dit expressément. C'est pourquoi les torts causés par un ami font plus mal, puisque la déloyauté s'ajoute à la souffrance normale.

4. Davantage d'exemples? Il y a plusieurs loyautés sous-entendues. Par exemple:

  • Dans une entreprise, on suppose que tous cherchent le bien de l'usine. Et si un chef ou un employé nuisait à son propre travail ou favorisait à la concurrence, il serait considéré come déloyal, bien qu'il n'y ait pas eu d'engagements verbaux préalables.
  • Cette loyauté implicite est une qualité importante qui touche plusieurs domaines de la vie et il y a des exemples abondants: si un catholique parlait contre l'Église, il serait déloyal; si un joueur contribuait volontairement à ce que son équipe perde, on l'appellerait traître, puisqu'il est sous-entendu que les membres d'une équipe doivent loyauté à leurs couleurs.
C. LOYAUTÉ ENVERS SOI-MÊME

- a) Loyauté explicite.

1. Qu'est-ce que la loyauté explicite envers soi-même? C'est la loyauté à ses propres convictions, une fidélité plus intérieure que l'on appelle souvent cohérence, et qui revient à accomplir la parole donnée à soi-même, en soutenant avec fermeté ses idéaux. Accepter l'incompréhension, les persécutions, au lieu de permettre des ruptures entre ce que l'on vit et ce que l'on croit: c'est la cohérence. Ici se trouve peut-être le noyau le plus intime de la fidélité.

2. Un exemple facile? Si quelqu'un est grand supporter d'une équipe, il serait incohérent s'il achète une écharpe de l'équipe rivale.

3. Un exemple plus sérieux? En matière de foi, on manque de cohérence quand on ne vit pas conformément à ce qu'on croit. Est aussi incohérente, l'attitude de celui qui se comporte parfois comme catholique et d'autres fois, il oublie sa condition. La loyauté envers soi-même invite à maintenir les bons idéaux en toute circonstance et dans tout milieu, en étant des chrétiens à temps plein, qui essaient de vivre toujours conformément aux exigences de leur foi, même dans leurs propres affaires, ou pendant les vacances, en été, etc.

4. Et s'il manquait la cohérence dans la foi? Le manque de pratique de la foi et les attitudes intermittentes peuvent se terminer en écroulements, si l'ambiance devient adverse.

- b) Loyauté sous-entendue ou implicite.

5. Qu'est-ce que la loyauté implicite envers soi-même? Parfois les propres idéaux sont connus avec clarté, et c'est le sens habituel de la cohérence. Mais il y a aussi une cohérence sous-entendue par rapport à soi-même, quand ses propres principes sont supposés. Par exemple, celui qui se drogue se cause un dommage et n'est pas cohérent avec l'idée fondamentale d'éviter des mauvaises choses à soi-même.

D. LOYAUTÉ ENVERS DIEU

- a) Loyauté explicite.

1. Qu'est-ce que la loyauté explicite envers Dieu? Il s'agit d'accomplir ici la parole donnée à Dieu. Dans les petites choses comme réaliser une résolution simple. Ou dans des sujets de plus grande importance comme celui relatif à la foi ou à la vocation. Dans ce dernier cas, l'on s'est engagé à dédier sa vie au service divin et on est loyal quand on tient parole.

- b) Loyauté sous-entendue ou implicite.

2. Qu'est-ce que la loyauté implicite envers Dieu? Cette loyauté envers Dieu comprend les devoirs que nous avons vis-à-vis de Lui du fait d'être hommes ou chrétiens, bien qu'il n'y ait pas eu un engagement verbal préalable. Par exemple, nous devons accomplir les commandements, recevoir les sacrements, faire de l'apostolat, etc. Notre Seigneur nous a accordé la dignité humaine et chrétienne qui requiert un comportement adéquat.

3. Est-ce un ennui? Ce n'est pas un ennui mais une conséquence qui découle d'un grand don. Comme celui qui reçoit un héritage très riche tout en acquérant la responsabilité de bien les administrer. Par exemple, on reconnaît le grand don de la filiation divine et on affirme: je veux vivre comme un fils de Dieu; je veux être loyal à mon Père.

4. Et s'il y a plusieurs loyautés qui s'opposent? C'est souvent des cas difficiles à résoudre, dans lesquels il faudra donner la priorité à la loyauté la plus importante.

5. Par exemple? Si l'on s'engage à faire quelque chose de mauvais, il est convenable de ne pas le faire. Dans ce cas, trois loyautés sont en jeu: la fidélité à la parole donnée à quelqu'un, la cohérence implicite envers soi-même qui inclut la règle de faire le bien et d'éviter le mal. Et en fin, la loyauté implicite envers Dieu qui ordonne d'accomplir les commandements. Il est clair que la fidélité envers Dieu est au-dessus des engagements humains, et cette action mauvaise doit être évitée.

4. Une citation.- Les 26 janvier 1979, Jean Paul II a dit quelques mots sur la loyauté qui méritent d'être rappelés: "Toute fidélité doit passer par l'épreuve la plus exigeante: celle de la durée (...) Il est facile d'être cohérent pour un jour ou quelques jours. Difficile et important est d'être cohérente toute la vie. Il est facile d'être cohérent à l'heure de l'exaltation, difficile de l'être à l'heure de la tribulation. Et on peut seulement appeler fidélité une cohérence qui dure tout au long de la vie".

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)