id Le mariage: quelques idées rapides sur le mariage. Buts et caractéristiques. Amour et stabilité. Comment parvient-on mariage? Comment conserver le mariage?
matrimonio(it) matrimonio(esp)
LE MARIAGE
  • A. Buts et propriétés du mariage.
  • B. Comment parvient-on au mariage?
  • C. Comment conserver le mariage?
A. BUTS ET PROPRIÉTÉS DU MARIAGE

1. Types d'union entre personnes.- Les personnes s’unissent de différentes manières selon les fins qu’elles poursuivent. Ainsi, il y a des unions professionnelles, sportives, commerciales, etc.

2. Existe-t-il des unions dont le but est d’avoir des plaisirs sexuels? Ces unions sont appelées de plusieurs manières selon ce que l’on veut réaliser: concubinage, adultères, unions sodomites (homosexuelles), etc.

3. Le mariage est-il une union en vue des plaisirs sexuels? Non. Le mariage n'est pas inclus dans ce type d'unions. Ceux qui poursuivent le sexe préfèrent l'obtenir sans engagements et sans nécessité de se marier. Ceux qui se marient ne le font pas dans le but principal d'obtenir ces plaisirs.

4. Quelle est la fin du mariage? La fin du mariage est de former une famille. Et cela implique deux objectifs:

  • L'amour des enfants. – Ceux qui se marient désirent le bien de leurs enfants (d'abord le don de la vie; ensuite, leur éducation; y compris le bonheur éternel). Ceux qui désirent avoir des enfants se marient. C'est la fin principale du mariage.
  • L'amour mutuel. - l'appui, l'aide, le désir de chercher le bien de l'autre. À ce propos, il peut être intéressant de lire le thème amour.
5. Conséquences.
  • Normalement, une famille requiert une vie en commun plus ou moins intense, pour le bien des enfants et des époux. Cependant, ce même bien admet des exceptions à cette règle. Par exemple, les marins, ceux qui travaillent à l'étranger, etc.
  • Le bien des enfants requiert la stabilité du mariage jusqu'à leur émancipation ou, au moins, jusqu'à leur majorité. Bien plus, les enfants ne désirent jamais que leurs parents se séparent.
  • L'amour mutuel réclame le respect de la dignité de l'autre.
6. Que requiert la dignité de l'autre? À ce sujet, on peut voir le thème dignité. Résumons:
  • La dignité de l'âme exige un respect pour sa religion et ses pratiques pieuses. Et elle élève la dignité du corps.
  • La dignité du corps réclame un don mutuel et exclusif, de sorte qu'un être humain ne puisse pas se transmettre d’une main à une autre, comme un objet. Cela exclut la polygamie, le divorce, l'adultère, etc. C’est de là que naissent les propriétés essentielles du mariage.
7. Quelles sont les propriétés essentielles du mariage? Il y en a deux et souvent on les résume dans la phrase: un seul homme et une seule femme, pour toujours.
  • Unité: un seul homme et une seule femme.
  • Indissolubilité: pour toujours.
8. Ces caractéristiques sont-elles l’apanage du mariage catholique? L'Église catholique fait très attention à la dignité des êtres humains, mais l'unité et l'indissolubilité du mariage sont la conséquence de la dignité humaine, indépendamment de la religion que l’on pratique.

9. Et quel est l’apport du mariage catholique? Le sacrement du mariage:

  • apporte des secours divins pour accomplir les devoirs matrimoniaux.
  • renforce la stabilité du fait qu’il rend plus sérieux l'engagement. Ajoute un lien spirituel comparable à celui du Christ avec son Église.
B. COMMENT PARVIENT-ON AU MARIAGE?

1. Quel est le processus qui conduit au mariage? En général, on suit souvent cette voie:
- D'une manière naturelle, il y a une attraction mutuelle entre des personnes de sexe opposé.
- Cette attraction générale s'intensifie envers une personne. Il y a un désir d'être avec elle, de la voir, de lui parler. Jusque-là, nous nous trouvons dans le domaine de l'amour-sentiment: cette personne me plaît.
- Naît ensuite un désir de rechercher le bien pour cette personne, et nous commençons à entrer dans le domaine de l'amour-charité. (Sur les deux sortes d'amour, voir le thème amour).
- Une bifurcation apparaît:

  • Si l'attraction mutuelle se fait sans contrôle, l'instinct animal s'impose, alors l’on cherche et l’on obtient des plaisirs sexuels. De cette façon, l’être aimé devient quelque chose qui me donne du plaisir. Je l'apprécie et l'utilise. C’est ainsi qu’on arrive à des situations telles que la fornication, l'amour libre, les amants, etc.
  • Si l'on domine l’égoïsme et l’on s’exerce à rendre service à cette personne, l'amour - charité augmente, et arrive le moment où l’on désire dédier toute sa vie à l'autre. Ce don mutuel conduit au mariage.
C. COMMENT CONSERVER LE MARIAGE?

1. Comment maintenir le mariage? Le mariage se conserve dans la mesure où se maintiennent les raisons qui l'ont fait naître: l'amour, le désir de former une famille, d'avoir des enfants et de les élever, le désir de s’aider mutuellement, etc.

2. Exemples sur la manière de conserver l'amour? L'amour présente deux facettes et il convient de promouvoir les deux.

  • L'amour-charité se renforce en cherchant la façon de faire du bien ou de rendre un service à l'autre, ou à la famille.
  • L'amour-sentiment est moins stable et réclame diverses attentions. Par exemple:
    - Oublier rapidement les fautes de l'autre, pour ne pas alimenter la haine.
    - Prêter attention aux bons côtés et aux bonnes qualités de l'autre, pour renforcer les sentiments d'estime.
3. Quelles qualités favorisent-elles la stabilité matrimoniale? Il y a plusieurs qualités qu’il convient d’exercer:
  • La maîtrise de ses goûts, pour savoir céder quand ce sera nécessaire (tous les deux époux).
  • La patience, en évitant beaucoup de maux plus grands.
  • La maîtrise de la colère et de la langue, en évitant des actes et des paroles qui provoquent la séparation.
  • Une volonté généreuse et serviable, qui diminue l'égoïsme. Cela ne signifie pas que l'on doit tout faire. Les autres doivent collaborer, pour qu’eux aussi soient serviables et généreux.
4. Et la loyauté? Bien sûr, la loyauté est indispensable: l'on doit être fidèle à la parole donnée et accomplir les engagements acceptés. À titre d’exemple, dans les discussions, il ne faut pas employer comme menace la séparation ou le divorce. La fidélité est intouchable, on ne joue pas avec elle.

5. Les enfants renforcent-ils le mariage? Ils le renforcent beaucoup, et pour plusieurs motifs:

  • Chaque enfant apporte des joies et des difficultés. Et passer ces moments ensemble raffermit l’union des époux.
  • Chaque enfant sollicite une attention et libère de l'égoïsme. L’on acquiert l’habitude de s'intéresser aux autres, y compris l'autre époux.
  • Le devoir de prendre soin des enfants augmente la responsabilité de demeurer unis.
6. Le sexe est-il utile? L'attraction naturelle entre les deux sexes est une bonne aide pour raffermir l'union. Cette aide diminue là où la pornographie est acceptée, puisque, à cause de celle-ci, l'attrait sexuel s’oriente vers d'autres personnes ou vers ses propres plaisirs.

7. Et si nous ne nous aimons plus? Alors aimez-vous: cultivez votre amour, tombez amoureux de nouveau, étrennez de nouveau vos fiançailles, faites la cour à votre mari, à votre femme... C'est l'amour de votre vie. Une femme disait: "Mon mari est le meilleur de tous mes maris".

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)