id La mode: quelques idées rapides sur la mode. La mode comme parure. La mode et l'éthique. La mode provocante. Comment reconnaître une bonne conception de la mode? Les uniformes. La mode et la femme.
moda(esp)
LA MODE
  • A. La mode et ses fins.
  • B. La mode comme parure. La mode et la morale.
  • C. La mode provocante.
  • D. Les uniformes.
  • E. La mode et la femme.
A. LA MODE ET SES FINS

1. Qu'est-ce que la mode? La mode exprime ce qui est actuel, ce qui est moderne, ce que l’on porte. Elle s'applique dans beaucoup de domaines mais surtout dans l’habillement, qui est l'aspect que nous considérons ici.

2. N'importe quelle mode signifie-t-elle progrès? Ce qui est moderne n'est pas un progrès par le simple fait d'être nouveau. Il sera un progrès s’il introduit des améliorations réelles. Ainsi, un vêtement sera bon s'il favorise les fins qu'il doit accomplir.

3. Quelle est la mission des vêtements? On distingue trois grandes missions:

  • Une fin pratique. Par exemple, de confort, de protection pendant l’hiver ou des saisons froides, de protection pour des travaux dans des climats plus ou moins rudes, etc.
  • Une fin de moralité publique pour respecter l'intimité des autres et pour ne pas provoquer de mauvais désirs dans leur cœur. C'est un aspect éthique de la mode. Il s'agit d’obtenir que l’habillement soit conforme à la dignité de la personne humaine.
  • Une fin ornementale ou de parure qui améliore cette dignité.
4. Comment reconnaître une bonne conception de la mode? Une conception de qualité tiendra compte des trois fins citées précédemment. Nous pouvons ajouter quelques détails:
  • Sur la réussite d'une mode, le style avec lequel on s'habille a beaucoup d’influence, mais une bonne conception conviendra à n'importe qui, même s’il s’agit d’une personne peu charmante.
  • Un bon dessinateur n'a pas besoin de recourir au sexe pour attirer l'attention. Si dans une mode, la première chose que l’on observe c’est le sexe, nous sommes en présence d’une conception dépourvue de sens et d'originalité.
  • Un bon «design» de mode n'attire pas beaucoup l’attention. Il n'est pas avant-gardiste. C’est qui est difficile et à la fois génial chez un dessinateur c’est d'obtenir que quelque chose de discret soit admiré en même temps.
5. Quels vêtements choisir? Beaucoup de facteurs interviennent. Par exemple, le prix, la qualité, la mode, la combinaison de couleurs, les goûts personnels, etc. Il convient de s'assurer que les habits choisis sont conformes aux trois fins:
  • Par rapport à la fin pratique, on peut se demander: ce vêtement me sera-t-il utile? Pourquoi en ai-je besoin? La réponse peut être: c’est qu’il me protège, je veux qu’il soit confortable, je le veux pour des excursions...
  • Du point de vue éthique, il conviendra de considérer si ce sont des habits pour une femme ou pour une femelle; pour un homme ou pour un mâle. Ce vêtement est-il conforme à la dignité humaine? Élève-il les pensées humaines, ou est-ce qu’il les rabaisse?
  • Comme parure, l'on observera si le vêtement convient, s'il améliore l’aspect de la personne, etc. Ce vêtement, qu'est-ce qui le distingue
Voyons dans les lignes qui suivent plus de détails sur l’amélioration de la mode.

B. LA MODE COMME PARURE

1. Comment améliorer la finalité ornementale? Ce qui est le plus important pour une personne c’est son âme. De ce fait, l'ornement corporel améliore la dignité humaine s'il fait ressortir les qualités spirituelles. Par exemple, les modes peuvent diriger l'attention vers les différentes parties du corps, et le design sera plus réussi s’il oriente les regards vers ce qui est plus noble, comme la tête, les yeux, le visage -"miroir de l'âme"-. En même temps, il convient de modérer la parure, de peur qu’elle ne cache la personne.

2. N'est-il pas plus sincère et naturel de s’habiller de n'importe quelle manière? C’est peut-être à cause de cette idée que dans certains milieux, on met un soin maximal à offrir une image négligente. Il n'y a pas de plus grande sincérité en cela. C'est simplement une mode de plus; une mode négligée ou "déshabillée".

3. Et si quelqu’un est grossier et rustre? La charité, la vie en commun et la bonne éducation invitent à dominer ces tendances dans la mode et dans la vie. La vraie sincérité reconnaît les défauts comme tels et tâche de les corriger. Se laisser mener par ceux-ci n'est pas de la sincérité mais de la faiblesse.

LA MODE ET LA MORALITÉ

1. Pourquoi est-il nécessaire de soigner la fin de la moralité publique? Il est bien connu que la vision des aspects secondaires de la sexualité provoque chez les personnes une attirance. Suite au péché originel, cette inclination s'est déréglée et peut porter à une conduite et à des pensées infrahumaines, comme le désir de faire usage du sexe avec n'importe qui. Il en résulte qu’une mission du vêtement est de couvrir ses aspects sexuels afin de respecter le coeur des autres.

2. Quelqu’un ne peut-il pas s’habiller comme ça lui chante? Bien sûr que chacun s’habillera comme il veut, mais cela ne signifie pas qu’il s’habille correctement. La mode sera bonne si elle améliore les trois fins susmentionnées. (Vous pouvez consulter le thème de la liberté).

3. Convient-il d'éviter les vêtements peu abondants ou très moulants? Exactement. Ce type d’habillement est une tentation et un manque de respect envers le prochain. Il détériore également la propre dignité, car une personne qui s’habille ainsi offre une image qui met en exergue sa sexualité, au lieu de promouvoir son talent, son intelligence, ou sa beauté.

4. S'agit-il de se couvrir entièrement? N'exagérons pas. Il s'agit de s’habiller correctement, en évitant des modes provocantes.

C. LA MODE PROVOCANTE

1. Qu'est-ce que la mode provocante? En général, on appelle mode provocante le style de mode qui cherche à obtenir une forte réaction chez les autres. Normalement, par cette mode, on essaie d’obtenir un impact d'attraction sexuelle. D'autres fois, on désire simplement attirer l’attention. Dans ce dernier cas, on parle souvent d'une mode extravagante, tandis que l'expression mode provocante est plutôt réservée à celle qui essaie d'activer l'instinct sexuel.

2. 2. Quels sont les inconvénients de la mode provocante? Par cette mode, on gagne un rôle principal et on attire l’attention, mais avec plusieurs inconvénients:

  • La mode provocante incite aux pensées -voire aux actions- déshonnêtes.
  • Elle attire principalement les personnes barbares, et rebute les personnes de meilleure éducation.
  • Cette mode implique une perte de la dignité.
3. Perte de la dignité? La mode provocante induit cette perte, puisque l’on traite d’une façon indigne des êtres humains.
  • La personne qui utilise cette mode offre d’elle-même une image où se distingue sa partie la plus animale.
  • Cette même personne semble ne pas avoir d'autres qualités, parce que ce qu'elle présente de façon remarquable, c’est son physique.
  • Elle considère les personnes de l’autre sexe comme des animaux, et leur offre la satisfaction des instincts. Cette image d'êtres humains est suffisamment indigne.

4. Une mode provocante attire-t-elle des fiancés? Pareille mode attire l’attention, mais elle cause beaucoup de problèmes:

  • Elle dirige l'attention vers la partie du corps que l'on montre, et la dévie de la personne. La femme et son affection disparaissent et on pense seulement à ce qui se voit.
  • La femme offre une image vulgaire d’elle-même qui n’attirera que des hommes grossiers et vulgaires.
  • Le type de fiancé qui est attiré par cela ne veut souvent pas se marier, mais il est à la recherche du sexe, et c’est pourquoi il est attiré quand on lui offre du sexe. On n’obtient pas de la sorte de fiançailles stables.
5. Comment savoir si une mode est provocante? Normalement, on sait cela de manière intuitive. Comme idée générale, si par cette mode, son attention et celle d'autrui reste ancrée dans le corps.

C. LES UNIFORMES

1. Un vêtement a-t-il seulement ces trois fins? Il y a d'autres fins qui peuvent être englobées normalement dans celles antérieurement citées, bien que parfois elles se fassent remarquer davantage. Par exemple, les uniformes sont des vêtements spéciaux aux fins caractéristiques.

2. Quelles fins les uniformes ajoutent-ils? En plus des fins propres à tout vêtement, les uniformes peuvent essayer de:

  • Unir les membres d’un ensemble, en les distinguant des autres. Par exemple, les vêtements sportifs ou militaires.
  • Marquer une disposition personnelle de service public. Par exemple, les employés de grands magasins ont l'habitude de s’habiller d'une manière déterminée pour que les clients puissent les trouver avec plus de facilité.
  • Favoriser une attitude chez les autres. Par exemple, voir l'uniforme d'un policier invite à ne pas commettre de délits; voir l'uniforme blanc d'une infirmière ou d’un médecin aide à leur confier le soin de la santé; voir l'habit d’une religieuse rappelle Dieu, etc.
D. LA MODE ET LA FEMME
(Résumé d'une lettre que Martha envoie depuis le Mexique)

La manière de s'habiller reflète une partie de l'intériorité. La manière de parler, de s'habiller, de bouger, a quelque chose à voir avec ce que nous portons en nous. Si les femmes savent sauvegarder leur âme et leur corps, elles ne seront pas une de plus: elles seront des femmes qui savent se distinguer par leur élégance, du fait d'être féminines.

Nous sommes différents de l'homme. La femme doit connaître la différence naturelle de perception de l'homme, différente de la perception de la femme. Elle doit très bien connaître la différence entre être utilisée (femme-objet: "comme tu es bonne ") et être aimée ("comme tu es belle").

Il y a des modes qui laissent trop voir le corps. Un vêtement qui insiste sur le sexe contribue à cacher la valeur de la personne et à ressortir celle-ci comme un objet de plaisir. Le défi est d'aller contre-courant, c'est pourquoi nous devons soigner la pudeur.

La pudeur est l'inclination naturelle à couvrir le corps pour le protéger des regards morbides. Elle nous rend plus dignes, plus maîtresses de nous-mêmes. Le manque de pudeur consiste à porter les vêtements moulants, la jupe coupe, l'utilisation de décolletés qui laissent voir plus que ce qui est nécessaire; parfois le regard part de la ceinture - du nombril - au lieu de partir des yeux, et cela ne nous rend pas heureuses.

Grâce à la pudeur, la femme arrivera à être plus maîtresse d'elle-même. La pudeur est l'inclination à maintenir caché ce qui ne doit pas être montré, puisqu'il n'est pas disponible à tous. Celui qui ne ressent pas la nécessité d'être pudique manque d'intimité.

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)