id Le respect: quelques idées rapides sur le respect. Qu'est-ce qu’un manque de respect? Exemples. Respecter équivaut-il à se désintéresser?
respeto(esp)
LE RESPECT
1. Que signifie respecter? Respecter quelqu'un c'est le traiter conformément à sa dignité. Cette dignité propre requiert des autres un comportement adéquat, de sorte que les manques volontaires de respect constituent une injustice, du fait du non-accomplissement de ce devoir. En revanche, là où il y a respect, il règne une atmosphère cordiale et aimable, propre à la charité.

2. Exemples de manque de respect dans les relations sociales:

  • La diffamation et les moqueries diminuent la dignité des personnes, et ce traitement injuste est un manque de respect.
  • Les ouvriers et subordonnés sont des êtres humains. Les traiter comme des esclaves c'est un manque du respect pour leur dignité de personnes.
  • Dans n'importe quelle société (une famille, une salle de cours, une entreprise, une ville...), il doit y avoir des autorités qui la dirigent (parents, professeurs, chefs, conseillers municipaux...). Cela requiert de la part des enfants, élèves et subordonnés une attitude disciplinée et obéissante. Les révoltes sont dépourvues de respect envers la société.
  • Les manques volontaires d'éducation (insolences, claquements de porte, etc.) sont souvent des exemples de manque de respect car la fréquentation appropriée entre personnes devrait être différente.
3. D'autres exemples de manque de respect:
  • La femme est une personne humaine et il est injuste la traiter comme un objet sexuel. Cette injustice est, entre autres choses, un manque de respect.
  • L'amour humain possède une grande dignité qui exige un traitement délicat. La pornographie est un manque de respect envers l'humanité.
  • Les animaux et les plantes sont au service de l'homme mais ils possèdent en eux-mêmes une certaine dignité en tant que créatures. L'homme peut les utiliser, les manger et s'amuser avec eux, mais dans les limites d’un certain respect. À ce sujet, voir le thème écologisme.
4. Quels manques de respect sont-ils plus graves? La gravité d'un manque de respect dépend de ce qui est réalisé et de la dignité que l’on a l’intention de préjudicier. Les pires irrespects sont les insultes et moqueries envers Dieu.

5. Respecter revient-il à se désintéresser? Non, non. Un grand dogme de l'égoïsme est d'affirmer: "je respecte les autres; que les autres me respectent". C'est un faux respect puisque cela revient à dire normalement "loin de moi ceux qui ont des problèmes". Le traitement approprié à la dignité des autres est de s'intéresser à eux (surtout à leur âme), puisque, en plus de les respecter, il est nécessaire de les aimer tous, en désirant activement leur bien.

6. Faut-il respecter tout le monde de la même manière? N'importe quelle personne possède une dignité du fait d'être personne. Et ainsi tout homme mérite le respect, un traitement approprié à sa dignité humaine. Ce devoir fondamental suppose le respect de ses biens, sa vie, sa réputation, son intimité... Cependant:

  • Certaines personnes méritent un plus grand respect à cause d’une dignité supérieure. Par exemple: les parents, les vieillards, les autorités, etc. Le traitement entre des compagnons est différent du traitement envers des parents et des professeurs. Avec ceux-ci, la manière de parler et d'écouter doit être plus respectueuse.
  • Il y a aussi des personnes qui, par leur conduite infrahumaine, perdent une partie de leur dignité et méritent un respect moindre. Par exemple, les délinquants peuvent être emprisonnés. Le respect ne s'oppose pas à la justice.
7. Corriger est-il un manque de respect? Respecter ne signifie pas permettre aux autres de faire ce qui leur passe par la tête. Il y a des choses qui doivent être interdites, et des problèmes qui doivent être corrigés. Tant le respect que la correction s’appuient sur la charité qui requiert parfois de corriger. Corriger excessivement ou insuffisamment n'est pas un manque de respect mais de charité. Il y a manque de respect supplémentaire si l’on corrige avec des mauvaises manières.

8. Le respect enlève-t-il la confiance et la spontanéité?:

  • Le respect mutuel protège la dignité des personnes, en fournissant sécurité et confiance. Le respect est différent de la crainte.
  • La spontanéité surgit de l’habitude, qui provoque une manière naturelle ou propre de se comporter. Si quelqu’un a l'habitude de respecter, le respect lui paraîtra comme quelque chose de spontané.
9. Exiger du respect est-il le propre de l'orgueil? Par orgueil, quelqu'un peut croire posséder une dignité supérieure qui lui revient réellement. En conséquence, cette personne un peu susceptible exigera des manières et un respect excessifs. En revanche, si la dignité est véritable, le respect adéquat est le propre de la justice.
id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)