id La responsabilité: quelques idées rapides sur la responsabilité. Est-il bon d’être responsable? Comment la responsabilité s’améliore ou s’aggrave-t-elle?
responsabilidad
LA RESPONSABILITÉ
  • A. La responsabilité: conditions et types.
  • B. Est-il bon d’être responsable?
  • C. Comment améliorer la responsabilité?
A. LA RESPONSABILITÉ: CONDITIONS ET TYPES.

1. Qu'est-ce que la responsabilité? Une personne responsable prend des décisions consciemment et accepte les conséquences de ses actes, disposée à en rendre compte. La responsabilité est la vertu ou disposition habituelle d'assumer les conséquences de ses décisions, en répondant d'elles devant quelqu'un. La responsabilité est la capacité de répondre de ses actes.

2. Conditions pour qu'il y ait responsabilité.- Pour qu’il y ait responsabilité, deux conditions sont nécessairement requises:

  • Liberté.- Pour qu'une responsabilité existe, les actions doivent être réalisées librement. Dans ce sens, ni les animaux, ni les fous, ni les petits enfants ne sont responsables de leurs actes puisqu'ils sont dépourvus de l'usage de la raison (et l'usage de la raison est indispensable pour la liberté).
  • Loi.- Une norme doit exister, à partir de laquelle les actes commis peuvent être jugés. La responsabilité implique de rendre compte des propres actes devant quelqu'un qui a réglé un comportement.

3. Responsabilité devant qui? L'homme répond de ses actes devant celui qui est capable de lui dicter des normes, et cela peut être l’œuvre de: Dieu (responsabilité morale), soi-même (jugement de conscience) et d'autres hommes. À son tour, la responsabilité devant les autres peut être de différents types: responsabilité juridique (devant les lois civiles), familiale - domestique (devant la famille), professionnelle, etc.

4. Peut-il y avoir un excès de responsabilité? Oui. Il y a un excès de responsabilité quand on demande des comptes - à soi-même ou aux autres - de comportements non réglés ou qu’il n'était pas nécessaire de régler. Cela arrive souvent quand il manque l'amour de la liberté; par exemple, si l’on essaie de tout régler et de tout contrôler dans les détails, en tenaillant la diversité et les initiatives. Mais l'irresponsabilité est plus fréquente.

B. EST-IL BON D’ÊTRE RESPONSABLE?

1. Comment la responsabilité diminue-t-elle? Diminue la responsabilité ce qui diminue la liberté, c'est-à-dire, ce qui engourdit la volonté et la compréhension qui sont les facultés nécessaires pour réaliser des actions libres. Par exemple, la violence, l'ignorance et la peur.

2. Est-il mieux d’être peu responsable? Non, absolument pas. Il est préférable d'être un homme libre, maître de ses actes, capable de prendre des décisions et d'assumer leurs conséquences. Cela fait plaisir d’avoir dans son équipe quelqu'un qui accomplit les engagements avec responsabilité.

3. Pourquoi la responsabilité sonne-t-elle mal? Le mot responsabilité ramène des mauvais souvenirs à l'imagination pour plusieurs raisons:

  • Normalement, elle se rattache seulement aux erreurs ou châtiments, puisque quand la conséquence d'une action est une récompense, on ne parle pas souvent de responsabilité mais de mérite. (En réalité le mérite requiert une responsabilité préalable).
  • Répondre devant les autres semble être opposé à la propre liberté. (Mais les deux choses vont ensemble: sans liberté il n'y a pas de responsabilité, seul celui qui est maître de ses actes peut en répondre).
  • Répondre devant soi-même est contraire à ses propres caprices ou à la commodité. (Mais être esclave des goûts conduit à l'égoïsme).
  • La responsabilité est vue comme opposée au divertissement. (En réalité, il s'oppose seulement au type de divertissement effréné ou démesuré; puisqu'une personne responsable sait s'amuser aux moments et de façon raisonnables).

4. Quelles excuses y a-t-il pour éviter des responsabilités? Comme la responsabilité sonne mal, il est fréquent de s’inventer des raisonnements afin d’éviter de rendre comptes. Nous pouvons les regrouper en trois types:

  • Pour éviter des responsabilités devant les autres, il est fréquent de jeter la faute à d'autres, ou bien de dire "je suis libre et je fais ce qui me plaît"; en voulant exprimer que je ne rends pas compte de mon comportement devant quelqu'un. (Évidemment, là n’est pas la liberté humaine).
  • Pour fuir sa responsabilité devant sa conscience, un recours habituel est d'éviter de réfléchir: s’étourdir la tête jusqu'à ce qu'on ne puisse pas penser. Un autre procédé c'est dire "je me fiche de tout", ou "rien ne m'importe". (Mais la conscience essaie de protester devant ce laisser-aller).
  • Et les excuses pour éviter des responsabilités devant Dieu sont abondantes. À partir du moment où on dit qu'il n'existe pas, jusqu'à ce qu’on affirme que Dieu est si bon que tout lui semblera bien. (Mais la vraie bonté désire le bien véritable).
C. COMMENT AMÉLIORER LA RESPONSABILITÉ?

1. Comment être plus responsables? Le chemin le plus rapide de s’améliorer en responsabilité est de constater clairement que de notre comportement dépendent des grandes choses. Les hommes avec des idéaux et des objectifs élevés assument la responsabilité découlant de leurs décisions.

2. Quelles qualités sont-elles utiles à la responsabilité? Il y a plusieurs vertus qui se rattachent mutuellement à la responsabilité. Citons-en trois:

  • Courage. - Pour rendre compte des propres actes, il faut un courage capable de surmonter la crainte du châtiment. (Responsabilité devant les autres).
  • Humilité. - l'orgueil empêche de demander pardon; alors que la personne humble reconnaît ses fautes. (Responsabilité devant soi-même).
  • Piété basée sur la filiation divine. - Celui qui apprécie le grand don d'être fils de Dieu veille à ce que son comportement plaise à son Père. (Responsabilité devant Dieu).

3. La responsabilité s’améliore-t-elle avec l'âge? Avec l'âge, on prend souvent des décisions plus importantes, et normalement la responsabilité s’accroît. Mais elle ne s’améliore pas par le simple passage des années, mais par les habitudes que l’on acquiert. On peut consulter le thème maturité.

4. Comment exercer la responsabilité? La manière habituelle de développer cette vertu est d'accepter des responsabilités pour les actions réalisées:

  • Répondre des charges reçues. Essayer d'accomplir les engagements, les tâches, les devoirs. Non seulement professionnels, mais aussi sportifs ou familiaux. En évitant d'être affligé par l'excès de règles qui peuvent conduire à repousser les régulations et les responsabilités.
  • Réfléchir devant sa propre conscience. Il est bon de reconnaître les erreurs et les fautes. Celui qui ne reconnaît pas les fautes peut finir par être un tueur en série parce que tout lui est égal. Dans ce sens, la responsabilité s’améliore avec la pratique de la confession.
  • La responsabilité devant Dieu peut être favorisée au moyen de la méditation de la passion, du grand amour avec lequel le Seigneur nous aime, et du ciel qui nous attend. L'enfer est aussi utile à la responsabilité.
5. Comment encourager les autres dans cette qualité? En plus de rappeler ce qui a été dit précédemment, il y a plusieurs manières d'encourager à la pratique de cette vertu:
  • Présenter favorablement les qualités d'une personne responsable, par exemple faire voir qu'il est agréable d’avoir dans son équipe quelqu'un qui accomplit les engagements.
  • Confier des charges et s’enquérir de leur accomplissement; avec les félicitations dues si elle a été bien réalisée.
  • Est aussi utile l'existence de récompenses et de châtiments selon le comportement. En évitant que tout tourne autour de cela, car il s’agit de bien agir parce que nous le voulons, pas seulement pour attendre une gratification, qui n’existe pas toujours.
id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)