id Les sentiments: quelques idées rapides sur les sentiments. Doivent-ils guider l'homme? Les sentiments doivent-ils être maîtrisés? Comment changer les sentiments?
LES SENTIMENTS
  • A. Qu’est-ce que les sentiments?
  • B. Comment améliorer les sentiments?
A. QU’EST-CE QUE LES SENTIMENTS?

1. Qu’est-ce que les sentiments? Ce sont des émotions ou des impulsions de la sensibilité vers le sens ou l’imagination bonne comme mauvaise. Ils correspondent aux phrases de ce genre: je voudrais bien, je n'ai pas envie, je ne la supporte pas, il m’est sympathique...

2. Quels sentiments y a-t-il? On les regroupe souvent de cette manière:

  • Devant un bien: l'amour (sympathie, estime, admiration), désire, joie.
  • Devant un mal: haine (antipathie, répugnance, dégoût), aversion (fuite), tristesse.
  • Devant un bien difficile à atteindre: espérance, désespoir.
  • Devant un mal difficile à surmonter: crainte, audace, colère.
      Le plus important c’est l'amour. Il est convenable ne pas confondre l’amour comme sentiment et l'amour comme vertu qui est d'une plus grande importance. À ce sujet, voir le thème amour.

3. Les sentiments sont-ils bons? Ils sont bons quand ils facilitent de bien agir; il convient alors de les cultiver. Ils sont préjudiciables quand ils encouragent à faire le mal: il faudra les dominer et les changer.

4. L'homme se doit-il se laisser guider par ses sentiments? Non. L'homme doit se laisser guider par son intelligence, qui est la faculté qui montre le vrai bien. Les sentiments sont, dans une bonne mesure, instinctifs, et se laisser dominer par eux est une perte de liberté. Par exemple, le sentiment d’ennui face à l'étude doit être vaincu.

B. COMMENT AMÉLIORER LES SENTIMENTS?

1. L'homme doit-il être froid et cérébral? L'homme ne doit pas geler son cœur. Quand l'intelligence dirige les sentiments quelques fois il les réprime, mais d’autres fois, il les encourage et favorise les affections. Seule une raison erronée oublie ce qui précède.

2. Convient-il de maîtriser les sentiments? Oui. L'intelligence doit guider la personne, jusqu'à acquérir les mêmes sentiments du Christ, homme parfait. Par exemple:

  • Le sentiment de l'amour de Dieu doit être encouragé, alors que l'inclination vers le voisin marié doit être dominée.
  • Le sentiment de colère devant une erreur arbitraire doit être maîtrisé, alors que devant la tentation, il est bon de se fâcher et de la repousser avec promptitude.
  • Il est très convenable de promouvoir les désirs de sainteté et de bien agir. En revanche, les mauvais désirs -tels que voler- doivent être rejetés.
3. Convient-il de changer des sentiments? En plus de dominer les mauvais sentiments, il sied de les changer pour ne pas vivre toujours avec l'effort de les réfréner. Par contre, il convient de maintenir et d’encourager les bons sentiments.

4. De quoi a-t-on besoin pour améliorer les sentiments? Pour que les sentiments soient inclinés au bien, il est nécessaire que:

  • L'intelligence soit bien formée pour distinguer le bien du mal et pour choisir avec justesse les inclinations qui doivent être favorisées ou corrigées.
  • La volonté soit entraînée à se sacrifier, pour ne pas se laisser mener par des sentiments capricieux en arrivant à les considérer comme corrects: il est nécessaire d’éviter de l'égoïsme, qui paralyse beaucoup de bons sentiments.
5. Comment améliorer les sentiments? L'homme s’améliore à force de réaliser des bonnes actions. En les répétant, on acquiert les qualités. Si l’on désire acquérir un sentiment, il suffit de le répéter. Dans le sujet envie on en parle aussi. Nous verrons par la suite deux exemples.

6. Comment changer un sentiment de haine? Cette inclination se sera formée en vertu des expériences négatives envers telle personne. Pour la changer, il faudra acquérir ou imaginer quelques expériences positives. Par exemple:

  • Être persuadé qu’il est bon d'aimer tout le monde. (Créer des sentiments de charité en général).
  • Essayer d'oublier les affronts ou les erreurs de cette personne, en éliminant ainsi les sentiments de haine. (Le diable essaiera de les rappeler).
  • Se souvenir ou imaginer les bons côtés de cette personne. (Acquérir des sentiments d'estime).
  • Avoir des délicatesses de service et d'amabilité avec elle. (Pratiquer cette estime).
7. Comment changer un sentiment d'aversion envers le travail? Cette inclination se sera formée en vertu des expériences négatives autour du travail. Pour la changer, il faudra acquérir ou imaginer quelques expériences positives. Par exemple:
  • Être convaincu de la bonté et de la convenance du travail. (Créer des sentiments d'application au travail en général).
  • Essayer d'oublier le malaise autour du travail. (Éliminer les sentiments d’ennui).
  • Se rappeler ou imaginer les succès ou les bons moments dus au travail. (Acquérir des sentiments d'estime).
  • Sourire en commençant le travail. (Pratiquer cette estime).
8. Une surprise. Il apparaît ici un motif sérieux de ne pas regarder la pornographie. Ces images déforment la réalité en présentant des êtres humains comme objets de désirs égoïstes au lieu des personnes dignes d'amour et de respect. Ces visions introduisent dans le cœur une manière erronée de penser et de réagir. En revanche, ne pas regarder ces images c’est de défendre et de sauvegarder dans le cœur des bons sentiments envers les autres.

9. Convient-il de promouvoir des sentiments de l'amour de Dieu? Le vrai amour d'une personne consiste à désirer son bien et le servir, indépendamment du propre goût. Cependant, les sentiments affectueux favorisent cet amour profond. C’est ce qui arrive également vis-à-vis de Dieu: nous devons chercher à le servir plus que notre plaisir, mais un cœur pieux est aussi souhaitable. Par exemple, Jésus-Christ a aimé avec des œuvres Dieu le Père jusqu'à donner la vie pour accomplir sa volonté; et en même temps la fréquentation avec son Père était cordiale et confiante. Au début de la vie chrétienne surtout, il est convenable que les sentiments soit une aide.

10. Comment promouvoir des sentiments d'amour de Dieu? La piété par rapport à Dieu peut être cultivée de plusieurs manières:

  • Se persuader que notre coeur a besoin d'aimer Dieu.
  • Éviter de tenir Dieu pour responsable de nos malheurs. Ce serait une grande injustice vis-à-vis de Lui qui désire toujours notre bien. S'il permet un mal, ce sera pour un bien que nous obtiendrons par la suite.
  • Se rappeler ses bienfaits abondants, surtout la Passion qu'Il a subie pour nous et la quantité de fois qu’Il pardonne nos offenses.
  • Sourire en commençant la prière. Utiliser quelques images pieuses.
id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)