id Le sida: quelques idées rapides sur le sida. Qu'est-ce que le sida? Caractéristiques du virus du sida. Comment se propage-t-il? Comment prévenir le sida?
sida(esp)
LE SIDA
  • A. Qu'est-ce que le sida?
  • B. Comment le sida se propage-t-il?
  • C. Comment prévenir le sida?
A. QU'EST-CE QUE LE SIDA?

1. Qu'est-ce que le sida? Le sida (en anglais aids) est une maladie produite par un virus. SIDA signifie le Syndrome d'ImmunoDéficience Acquise. Le virus s’appelle VIH (Virus d'Immunodéficience Humaine).

2. Qu'est-ce qu’un virus? Un virus est une molécule d'acide nucléique enveloppée de protéines. Les virus agissent souvent de la manière suivante: ils entrent dans une cellule, l'obligent à reproduire le virus, et le projette à l'extérieur, en répétant le processus. On peut parler de deux sortes de virus:

  • Les virus normaux constitués d'une molécule d’ADN. Ils suivent le flux normal d'information: ADN-ARN-protéines.
  • Les rétrovirus, formés par une molécule d’ARN. En entrant dans la cellule il se convertit en ADN pour ensuite suivre le flux normal. Le VIH est inclus parmi ces virus.
3. Caractéristiques du virus du sida.-
  • Comme les autres rétrovirus, on ne se sait pas comment les éradiquer du corps envahi, surtout parce qu'ils infectent les organes et les tissus du système lymphatique, génital et nerveux.
  • Le virus du sida infecte aussi le cerveau avec deux conséquences: désordres de la pensée, et le système immunitaire n'est pas capable de l’y localiser.
  • C'est un virus terrible à long terme, mais son activité est lente et pour qu'il se transmette, une certaine quantité de virus est nécessaire.
  • Les cellules favorites du VIH sont les lymphocytes T très importants dans le système immunitaire. C’est pourquoi le sida détruit peu à peu les défenses du corps humain.
  • La concentration du VIH est uniquement élevée dans le sang, le sperme et la sécrétion vaginale qui sont des zones riches en lymphocytes. Ainsi le système de contagion du sida est très particulier.

B. COMMENT LE SIDA SE PROPAGE-T-IL?

1. Comment est-ce que le sida ne se transmet pas? Le sida ne se transmet pas par l'air, ni par l'eau, ni par des objets, ni par des animaux, ni par les mouches, ni par les moustiques (il ne survit pas dans la salive du moustique).

2. Comment se transmet le sida? Il y a trois manières:

  • Parentéral (injections): c'est le cas des transfusions sanguines et de l'usage de seringues contaminées (toxicomanes ...). De nos jours le sang des transfusions est très contrôlé.
  • Prénatal et périnatal (de mère à enfant): il y a actuellement des moyens pour éviter cette contagion.
  • Sexuel. C'est le mode principal de transmission du sida. Il suffit d’un simple contact entre deux muqueuses génitales, car il s’y trouve toujours des lymphocytes. Les rapports sexuels avec plusieurs personnes est ce qui propage la maladie.
3. Processus de la maladie du sida?.-
  • Après la contagion, le virus commence son activité dans les cellules et les défenses s'activent en lui produisant des anticorps. Cette production s'appelle séroconversion, et c’est pourquoi on appelle celui qui est contaminé séropositif. Souvent il se passe trois mois depuis la contagion jusqu'à ce que celle-ci soit détectée.
  • Au début, le virus se propage lentement. Ensuite, arrive un moment critique au cours duquel il avance rapidement. Le corps perd alors ses défenses et plusieurs infections peuvent causer la mort.
  • Dans 30 % des cas survient la démence, puisque le sida attaque aussi le cerveau.
4. L'épidémie du sida.- De 1982 à 2000, 22 millions de personnes (75 % en Afrique) sont mortes du sida. En 2000, 36 millions de personnes (70 % en Afrique) vivent avec le sida. Comme les personnes mortes sont âgées de 15 à 50 ans, il se produit le problème des orphelins. C'est quelque chose de sérieux.

C. COMMENT PRÉVENIR LE SIDA?

1. La solution efficace face au sida.- Comme les transfusions de sang sont déjà très sécurisées, on peut dire que le sida s’acquiert uniquement par voie sexuelle. C'est pourquoi, les couples fidèles ont une certitude de ne pas le transmettre. Et la mesure efficace pour arrêter cette épidémie est de ne pas faire usage du sexe avec n'importe qui.

2. Y a-t-il eu des mesures étatiques avec de bons résultats? Au niveau étatique, l’unique mesure qui a fonctionné face au sida est la stratégie ABC:

  • A de «abstinence»: s'abstenir des relations sexuelles. C'est le message prioritaire qui doit être transmis, en même temps que le B.
  • B signifie "be faithful", "sois fidèle" et représente la recommandation de la monogamie mutuellement fidèle avec une personne non infectée.
  • C vient de Condom ou préservatif. Cette idée doit être proposée seulement aux personnes qui repoussent les mesures précitées, surtout si elles appartiennent aux groupes à risque comme la prostitution. Cependant, ce mode de prévention réduit mais n'élimine pas le risque de contagion.
2. Le mensonge mortel.- La mesure que l’on propose souvent contre le sida est d'utiliser le préservatif. Cette mesure est convenable pour les groupes à risque, mais il ne convient pas de la projeter comme la grande solution pour tous, pour deux raisons:
  • En recommandant le préservatif, on encourage les relations sexuelles avec les uns et les autres, et c'est précisément ce qui propage l'épidémie.
  • Le préservatif utilisé comme contraceptif fonctionne plus ou moins bien, même si c’est avec 15 % d'échecs. Face au sida, sa protection aggrave un peu les choses. Et il protège également mais moins encore contre les maladies sexuellement transmissibles comme la syphilis, la gonorrhée, le papillome, etc.
C’est terrible. Face au sida, le libertinage sexuel (liberté) c’est comme se tirer un coup de feu avec un revolver à 6 trous avec cinq balles. Le même vagabondage sexuel avec préservatif équivaut à se tirer un coup de feu avec ce revolver ayant une balle. Si on le fait souvent, la contagion arrive.

3. Si le préservatif était à 100 % efficace, serait-il correct? Il serait efficace face à la contagion du sida, mais il demeure moralement incorrect. C'est un autre sujet mais écoutons quelques motifs:

  • Il diminue la dignité de la sexualité humaine qui, par le préservatif, est réduite à être quelque chose qui produit des plaisirs.
  • Le préservatif diminue la dignité des personnes pour la même raison: celles-ci offrent leur intimité et elles n’obtiennent pas de paternité mais seulement des plaisirs.
  • Le préservatif dénature le don mutuel, qui se convertit en un égoïsme accepté. La capacité de l'amour diminue.
4. Une explication.- On ne contracte pas le sida par l’homosexualité, mais par l'usage du sexe avec différentes personnes, jusqu'à rencontrer quelqu'un de contaminé. Contaminé même s’il ne le sait pas toujours, puisque ce virus tarde des mois avant de se manifester.
id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)