id La sincérité: quelques idées rapides sur la sincérité. Qu'est-ce que la sincérité? Sincérité avec soi-même. Sincérité avec les autres.
sinceridad(esp)
LA SINCÉRITÉ
  • A. Qu'est-ce que la sincérité?
  • B. Sincérité avec soi-même.
  • C. Sincérité avec les autres.
A. QU'EST-CE QUE LA SINCÉRITÉ?

1. Qu'est-ce que la sincérité? La sincérité est l'habitude de manifester la vérité, de sorte que ce qu’on exprime est conforme à ce qu'on pense et vit réellement.

2. Types de sincérité? On parle de plusieurs sortes de sincérité:

  • Sincérité de parole: les mots expriment vraiment les pensées.
  • Sincérité de vie: les œuvres manifestent vraiment ce que nous pensons. Cohérence entre les œuvres et les idéaux.
  • Sincérité au sens strict: ne pas dire de mensonges; cela équivaut à la véracité.
  • Sincérité au sens large: ne pas dire de mensonges, et ne pas cacher l'information à celui qui doit la connaître. La véracité consiste à ne pas dire de mensonges; la personne sincère, en plus de ne pas mentir, se montre elle-même ouvertement.
3. La sincérité est-elle facile? Ça dépend. La sincérité est facile quand la vérité ne cause pas de problèmes ni ne voile la propre dignité. Par exemple, si on demande: "qui a fait cela?", et qu’il s'agit d'une tâche bien réalisée, il est facile d'accepter qu’on l'a fait. En revanche, la sincérité devient coûteuse quand les conséquences d'une vérité peuvent être gênantes. Par exemple, il est plus difficile de répondre à la question précitée s'il s'agit d'admettre un travail bâclé ou des dégâts. Parfois la sincérité exige du courage.

4. Quels avantages la sincérité procure-t-elle?

  • Par la sincérité, on est parfois bien vu par les autres, qui apprécient la vérité. On est aussi bien vu par sa propre conscience qui applaudit les comportements sincères.
  • La sincérité est indispensable pour qu’il y ait confiance, et par conséquent, pour s’attacher aux autres. Par exemple, elle facilite le travail en équipe.
  • Dans la vie spirituelle, la sincérité est essentielle: pour se confesser, pour la direction spirituelle, pour l'humilité, pour ne pas rester seuls...
5. Faut-il dire toujours ce qu’on pense? Pas toujours. La sincérité a des limites:
  • La charité est plus importante. On ne peut pas insulter l'autre, bien qu'on le pense. On ne doit pas non plus dire aux autres les fautes qu'ils commettent, sauf si en le leur disant, on les aide.
  • Le respect pour la bonne réputation est une autre limite à la sincérité. On ne doit pas divulguer les erreurs des autres.
  • Une autre limite de la sincérité est la défense de sa propre intimité. Il y a des choses que tout le monde ne doit pas savoir.
6. Comment promouvoir la sincérité? Les idées suivantes peuvent aider:
  • Les courageux surmontent la crainte d’être mal vus. Les hommes de talent savent chercher appuis et conseil, en exposant sincèrement la situation.
  • Apprécier la vérité et la manifester. Cela aide à ce que le désir de vérité se répande.
  • Remercier les autres pour leurs marques de sincérité leur facilite de la vivre. Il convient également de modérer les punitions en cas d’une reconnaissance sincère de la faute.
  • Le meilleur recours pour la sincérité est de se rappeler fréquemment notre filiation divine. Un fils de Dieu sait que Dieu l’aime, et il n'a pas peur des réprimandes ou d’être moins estimé. Il surmonte ainsi facilement n'importe quelle crainte.
  • En ce qui concerne la direction spirituelle, il convient de rappeler que nous faisons partie d'une équipe et nous sommes de la même courroie. Cela doit être réellement ainsi.
7. Comment pratiquer la sincérité?
  • S'entraîner à reconnaître les petites fautes est un exercice de sincérité.
  • Éviter les excuses intérieures et extérieures face à ses propres fautes. Les reconnaître sans dissimulation.
  • S'entraîner à accomplir la parole donnée. C'est un exercice de loyauté, mais aussi de sincérité: ce que je dis maintenant je le ferai vraiment dans l'avenir en accomplissant ce qui a été dit.
B. SINCÉRITÉ ENVERS SOI-MÊME.
Se tromper à soi-même semble ridicule, mais la réalité se révèle différente et il n'est pas facile de reconnaître ses défauts.

1. Difficultés pour la sincérité avec soi-même? Ce sont principalement les deux suivantes:

  • L’orgueil.- La personne un peu orgueilleuse se considère elle-même bien meilleure que ce qu’elle est en réalité, et il lui est difficile de reconnaître ses défauts parce que cela diminuerait sa dignité à ses yeux. Elle a peut-être des difficultés pour aimer et il lui devient coûteux d’apprécier quelqu'un avec défauts. Comme elle désire s'aimer elle-même, elle nie ses défauts. Elle ne les reconnaît pas.
  • La commodité.- d'une manière plus ou moins consciente, on remarque que reconnaître un défaut implique de commencer à le corriger. Et l’on sait bien que n'importe quel changement exige de l’effort. En conclusion: un défaut découvert implique un combat supplémentaire. Mais la commodité évite toute bataille désagréable. C'est pourquoi, si quelqu’un est désireux de la commodité, il ne veut pas entendre parler de défauts.
2. Avantages de la sincérité avec soi-même? Ils sont nombreux et assez importants. Ils sont toujours liés au fait de reconnaître les propres fautes. Voyons certains:
  • La sincérité permet de se corriger et de s’améliorer.- Puisque reconnaître les propres défauts est un pas préalable en vue de les corriger.
  • Elle permet d'avoir une conscience droite, qui distingue le bien du mal.
  • Elle permet de demander pardon à Dieu et aux autres. Elle évite l'orgueil.
  • Elle améliore la capacité intellectuelle.- Surprenante affirmation qui requiert un commentaire rapide. La mission de l'intelligence est de chercher la vérité. Si l'on s'habitue à être sincère, on aura plus de facilité pour reconnaître la réalité et pour la séparer de ce qui est faux ou des demi-mesures. Par contre, il est plus difficile à celui qui change souvent ce qui est vrai, selon ses propres goûts ou intérêts, de trouver la vérité. La vérité personnelle aide à trouver la vérité des choses, et dans ce sens, l'intelligence s’améliore.
C. SINCÉRITÉ ENVERS LES AUTRES.

1. Faut-il être sincère avec tout le monde? Oui, mais pas de la même manière. Il ne faut pas mentir, mais il y a des choses dont on doit parler seulement avec certaines personnes. La prudence invite à une sincérité échelonnée selon les personnes à qui l'on parle, selon le degré de confiance que l’on place en elles. Ainsi, il y a des faits que tout le monde peut connaître, mais il y a des sujets que l'on ne communique qu’aux amis. De la même manière, il y a des affaires qui ne concernent que la famille, ou l'entreprise et les choses qui ne sont racontées que dans la direction spirituelle.

2. S'agit-il de tromper les gens? Il ne s'agit pas de tromper les gens, mais de protéger un peu l'intimité. Cette protection est superflue dans le ciel où il ne faut rien cacher, ni personne ne va piétiner. Mais sur la terre, les moqueries et les coups de poignards sont abondants, et c’est pourquoi la sincérité ne doit pas être absolue avec tous, même si l’on doit dire la vérité à tous.

3. Les difficultés d'être sincères avec les autres?

  • La possibilité d'une réprimande.- si l’on a mal fait quelque chose et qu’on le montre, il est possible d’obtenir une réprimande -peut-être mineure si l’on reconnaît la faute-. Cependant, une personne responsable sait se rendre compte de ses actes et assume les conséquences de ses erreurs. Ici, responsabilité et sincérité sont liées.
  • La crainte d’être moins estimé.- l'homme se sent attiré par les dons et les vertus qu'il observe chez les personnes et, suivant cela, celui qui reconnaît un défaut sera moins apprécié. C'est une réalité et peut-être est-ce le noyau de l'idée de se taire. Cependant, aimer c’est désirer le bien à quelqu'un, et l’on peut vouloir le bien à n'importe qui, indépendamment des défauts qu’il a.
4. Bienfaits de la sincérité avec les autres? La sincérité - avec une personne de confiance - offre plusieurs avantages:
  • Il est plus facile de procurer le bien à celui qui admet ses erreurs parce qu’on voit qu’il a besoin d'aide.
  • La personne sincère sera plus appréciée pour la sincérité qu'elle manifeste. La confiance augmente.
  • On peut soulager les inquiétudes. La solitude diminue.
  • On peut recevoir des conseils adéquats et des encouragements opportuns.
5. Convient-il d'avoir une direction spirituelle? La direction spirituelle est une aide très convenable pour l'âme. Elle permet d'exercer l'humilité et la sincérité en reconnaissant les erreurs. On exerce la docilité en écoutant les conseils, et la foi, en voyant dans ces orientations la Volonté divine. On dispose d'un appui humain. Et surtout, Dieu récompense tout cela en augmentant sa grâce.

6. La sincérité est-elle nécessaire dans la direction spirituelle? N'importe qui connaît la réponse. Seule cette sincérité permet d’obtenir les bienfaits de l'appui et des conseils adéquats.

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)