id La vérité: quelques idées rapides sur la vérité. Qu'est-ce que la vérité? Types de vérité. Exemples. Le point de référence et les erreurs au sujet de la vérité. Recherche de la vérité. La vraie religion.
verdade(por) verdad(esp)
LA VÉRITÉ
  • A. Qu'est-ce que la vérité?
  • B. Le point de référence.
  • C. Recherche de la vérité.
  • D. La vraie religion.
A. QU'EST-CE QUE LA VÉRITÉ?

1. Qu'est-ce que la vérité? On dit que quelque chose est vrai quand il est conforme à la réalité. Suivant cela, la vérité est une adéquation avec la réalité. Mais ce n'est pas une simple affaire. Au sujet de la vérité, on parle de trois conditions:

  • Il y a un point de référence et quelque chose qui lui est comparé.
  • Dans la comparaison, l'un des termes est une pensée.
  • Il y a vérité si les deux sont conformes.
Là où la comparaison est établie, apparaissent les différents types distincts et les définitions de la vérité.

2. Types de vérité? Les sortes de vérité peuvent être réunies en deux groupes, l'un traitant de la vérité de la connaissance et de son expression; l'autre se rapportant à la vérité dans la conscience et dans l'action. (Nous donnerons des exemples).
a) Vérité dans la connaissance et dans son expression. (En comparant la réalité à notre pensée et à nos paroles):

  • Vérité logique ou de la pensée.- Une pensée est vraie quand elle est conforme à la réalité. Telle est la définition classique: la vérité est l'adéquation de ce qui est compris -ou de la compréhension- avec la chose. Dans ces cas, la comparaison s'établit entre le pensé et la réalité, qui est le point de référence.
  • Sincérité ou véracité dans le langage.- Maintenant on compare la pensée à sa manifestation externe au moyen des mots, des lettres ou des gestes. Et il y aura une vérité dans les mots quand ce qui est exprimé coïncidera avec ce qui est réellement pensé, qui est ici la référence.
b) Vérité dans la conscience et dans l'action. (On compare la manière de se comporter que les êtres requièrent avec notre jugement moral ainsi que nos actions).
  • Authenticité, cohérence ou sincérité de vie.- Il y a vérité dans notre vie quand nous agissons conformément à ce que nous pensons comme bon. Nous sommes cohérents.
  • Vérité dans la conscience. - ce que nous pensons comme bon sera en vérité correct quand il se conformera à ce qui est réellement bon aux êtres selon leur manière d'être établi par le Créateur.
3. Exemples de vérité dans la connaissance? Une table est de couleur marronne. À cause de l'obscurité, l'on pense qu'elle est verte, et en plaisantant, on dit qu'elle est bleue. On a dit un petit mensonge parce que ses mots ne sont pas conformes à sa pensée. Et celle-ci n'est pas non plus vraie puisqu'elle s'écarte de la réalité: la table est marronne.

4. Exemples de vérité dans le comportement? Un terroriste pense qu'il doit tuer ses ennemis politiques, et il en assassine plusieurs. Sa vie est en cohérence avec sa pensée, mais ce jugement moral n'est pas correct, puisqu'il n’est pas conforme au traitement approprié des êtres humains établi par le Créateur (loi naturelle).

B. LE POINT DE RÉFÉRENCE

1. Des erreurs autour de la vérité? À ce sujet, les grandes erreurs surgissent quand le point de référence se place dans la propre pensée, peut-être pour mélanger les types de vérité.

  • Dans le cas de la vérité logique, la référence ce sont les choses, la réalité, et non la pensée. La pensée est la référence dans le cas de la sincérité.
  • Dans la vérité de conscience, la référence c’est la loi de Dieu et non la propre pensée morale. Cette pensée est la référence dans le cas de l'authenticité.

2. Exemple dans la vérité logique? Un exemple connu est celui-ci: les porcs ne volent pas pour autant qu’on le pense ou qu’on le souhaite. Ici la référence c’est la réalité: les porcs sont les porcs et ils ne volent pas. Ils sont comme ils sont, indépendamment de ce que l'on pense.

3. Exemple dans la vérité de conscience? La conscience du terroriste peut estimer que ses meurtres sont corrects, mais ils ne le sont pas car ici, la référence c'est la loi de Dieu imprimée dans la nature des choses, pas ce que l'on pense.

C. RECHERCHE DE LA VÉRITÉ

1. Comment trouver la vérité? La base minimale mais indispensable pour trouver sans erreur la vérité dans n'importe quel sujet est de situer bien le point de référence. Le schéma suivant peut être utile (Les points ------ signifient "est la référence de la vérité dans"):

La manière d'être des choses ------ pensées, jugements ------ paroles.
||||
La manière de traiter les choses ------ pensées morales ------ actions.

Lisons le schéma à l'envers:
a) Dans le domaine de la connaissance.- Il y a une vérité dans les mots quand ils sont conformes à ce que l'on pense. À leur tour, les propres pensées sont vraies s'ils coïncident avec la réalité des choses.
b) Dans le domaine de l’agir.- Il y a vérité et cohérence dans les actions de la vie quand elles sont conformes aux pensées morales de quelqu’un. À leur tour, ces jugements moraux seront en vérité bons, s'ils sont en accord avec la manière dont on doit traiter les choses. Laquelle à son tour sera correcte si elle est conforme à la manière d'être des choses.

2. Conséquences dans le domaine de la connaissance? La base de la science n'est pas la pensée humaine, mais la réalité. Le bon scientifique ne cherche pas à mouler la réalité dans ses pensées, mais il essaie de saisir cette réalité et modifie ses pensées pour qu'elles affirment ce qui est réellement. La vérité dans la science trouve son appui dans la réalité, pas dans les goûts personnels.

3. Conséquences dans le domaine de l’agir? Si nous enlevons Dieu, le fondement de la morale vacille. La vérité dans la morale trouve un soutien dans ce que le Créateur établit, non dans des circonstances ou des opinions personnelles.

4. Les athées sont-ils immoraux? Non, non. Il n'y a pas d'hommes immoraux. La morale d'un athée est basée sur sa conscience, et ce jugement moral est souvent moins adroit ou plus instable, puisqu'il ne cherche pas à trouver avec certitude ce que le Créateur a établi. Il est facile qu'un athée finit par se laisser guider par ses caprices. Exceptionnellement, Dieu merci (vous pouvez consulter relativisme).

D. LA VRAIE RELIGION

1. Où la vérité est-elle fondée dans la religion? La religion s'occupe de la relation de l'homme avec Dieu, et a deux aspects qui sont liés à ce que dont nous parlons:

  • Dans le domaine de la connaissance, la religion cherche à savoir la meilleure relation de l'homme avec Dieu. Nous disions que dans les cas de la connaissance, la référence de la vérité doit être recherchée dans la réalité, et non dans la pensée. Ici il s'agira de savoir comment l'homme est réellement, comment est Dieu: y a-t-il eu des interventions de Dieu envers l'homme? Quelles données historiques avons-nous?...
  • Dans le domaine du comportement, la religion désire plaire à Dieu, et ici la vérité morale doit être recherchée dans ce que le Créateur a établi pour l'homme.

2. Alors? En conclusion, la vraie religion doit être en accord avec la nature humaine et divine, et avec les manifestations historiques de Dieu. Et ses principes moraux doivent suivre la loi naturelle et les révélations divines. (Vous pouvez consulter vraie religion).

3. Est-il facile de trouver la vérité dans ces sujets? Il n'est pas facile de trouver Dieu au moyen des raisonnements. Connaître la religion catholique est une bonne orientation. Le chemin le plus simple est de demander de l’aide à Dieu.

id

Publicité:
(Google choisit les annonces. Vous pouvez les visiter ou peut-être continuer dans ideesrapides.org)